Carte Irak 312

"Malheur aux ennemis du peuple de dieu et de la religion"

6 septembre 1979. L'ayatollah Khomeiny, chef chiite, proclame la République islamique en Iran et déclare la guerre aux Kurdes.

1984. Guerre Iran/Irak.

Issus de la minorité sunnite, Saddam Hussein et le parti Baas contrôlent l'Irak alors que 60% de la population est chiite, tout comme Khomeiny et la Révolution islamique iranienne voisine. Par crainte d'une contagion, l'Irak part en guerre contre l'Iran. Bien qu'ils partagent la même religion que les Iraniens, les Chiites irakiens soutiennent l'effort de guerre de Bagdad.

2003. Assassinat du leader chiite irakien modéré Abdul Majid Al Khoei.

Avant l'intervention américaine en Irak, les conflits religieux étaient régulés par le régime baasiste. La chute de Saddam Hussein a accentué les tensions entre Sunnites et Chiites, et entre Chiites modérés et extrémistes.

Retour sur la Révolution islamique en Iran :

"Mourir vaut mieux qu'accepter l'humiliation"

2004. Scènes de guerre en Irak entre les Chiites radicaux et les forces de la coalition

2006. Violences et attentats meurtriers : la guerre civile entre les communautés Chiites et Sunnites semble inévitable.

Les Américains érigent un mur de béton de 5km pour isoler une enceinte sunnite en pleine zone chiite.

2013. Manifestation sunnite à Ramadi en Irak

Rédaction Ina le 17/09/2014 à 10:56. Dernière mise à jour le 11/04/2015 à 14:42.
Autres conflits Proche et Moyen Orient