Le 14 novembre 1933, l'explorateur américain Jimmy Angel découvrait la plus haute chute d'eau du monde au Venezuela : le Salto Ángel. D'une hauteur de 979 mètres, elle a été découverte totalement par hasard et fait l'objet d'un véritable business.

« C’est la chute d’eau la plus haute du monde. 15 fois la hauteur des chutes du niagara. »

                                              Patrick de Carolis, présentateur.

Difficile de se frayer un passage jusqu'au Salto Ángel. La plupart des visites se font à la descente de l'avion à Canaima. L'émission Reporters, diffusée en 1988 sur la Cinq, partait à la rencontre du senor Toma, un indien Pemón, qui a été l'un des premiers à organiser des excursions au Salto Ángel. Un business difficile à développer au Venezuela mais aussi à accepter par les autres. Il est mieux vu d'être "barman" que "chef d'entreprise". Pourtant, Isidro, associé de Toma, était sûr de leur coup : "Nous les indiens Pemóns de la région, nous voulons travailler pour notre propre compte. Nous savons nous occuper des touristes et nous connaissons parfaitement nos rivières et notre terre."

La chute d'eau a été découverte il y a 85 ans par l'explorateur et aviateur américain Jimmy Angel. Alors à la recherche d'or, il passa par hasard au dessus de la chute d'eau mais ne put se poser qu'en 1937 après s'être crashé en avion. Un avion qui resta 33 ans au sommet du plateau de l’Auyan Tepuy avant d'être restauré et exposé au musée de l'aviation de Maracay. En compagnie de sa femme et deux autres personnes, Jimmy Angel se fraya un chemin et atteignit le premier village après 11 jours de marche. Si l'on doit le nom de la chute à l'explorateur, elle était en fait bien connue des populations indiennes de la région avant sa découverte. Elle s'appelait alors "Churun Vená". Un guide de l'expédition expliquait pourquoi : "Vená signifie la chanson de la chute ou la gorge du diable. Les anciens la respectaient énormément. Ils pensaient qu'elle était habitée par des esprits. Aujourd'hui, nous sommes fiers de pouvoir la faire découvrir."

Le site est aujourd'hui visité par de nombreux touristes depuis que l'explorateur letton Aleksandrs Laime y a ouvert un accès en 1955.

Rédaction Ina le 13/11/2018 à 16:05. Dernière mise à jour le 13/11/2018 à 16:16.
Histoire et conflits