Rue89 : Des apaches aux casseurs : un siècle de trouille anti-jeunes

La peur du « jeune » est-elle de retour dans les chaumières frissonnantes ? Les médias font en tous cas un usage intensif du terme -en général plutôt pour annoncer une décision judiciaire, des violences ou un attroupement.
Exemple : mardi soir, la dépêche AFP sur les peines de prison prononcées après les heurts en marge du match OM-PSG annulé est titrée « Trois jeunes condamnés à trois mois ferme pour violences ». Voir l'article en entier sur Rue89

Rédaction Ina le 29/10/2009 à 10:32. Dernière mise à jour le 10/04/2015 à 16:20.
Vie sociale