Romy Schneider est née le 23 septembre 1938. Immense actrice, autrichienne naturalisée française, célèbre dans toute l'Europe, la belle "Sissi" continue d'habiter le cœur du public et celui des professionnels du cinéma. Coup de projecteur sur une actrice de légende...

Ovationnée au 60e Festival de Cannes

Si Romy Schneider a quitté ce monde le 29 mai 1982, elle conserve (et conservera toujours) une place privilégiée dans le cœur du cinéma français.
Coup de projecteur sur une actrice de légende.
Téléchargez ou gravez les vidéos de Romy Schneider sur la boutique ina.fr.

Jouer la fille de sa mère

Rosemarie Magdalena Albach-Retty, de son vrai nom, est pourtant née à Vienne en Autriche, le 23 septembre 1938. La jeune femme souhaite entrer aux Beaux Arts de Cologne, mais les caméras ne semblent pas vouloir respecter ce choix et ne tarderont pas à se braquer sur elle. Elle a 15 ans lorsqu'on lui propose d'interpréter le rôle de Magda Schneider, célèbre actrice et surtout véritable mère de Romy. «Lilas Blanc » connaît un succès immédiat et Romy Schneider comprend alors qu'elle est faite pour le cinéma.

Une « Sissi » jolie actrice...

Le rôle de l'Impératrice Elisabeth d'Autriche dans la grande saga romanesque des Sissi (« Sissi Impératrice » en 1955 et « Sissi face à son destin » en 1956) la hisse au rang de star. Si l'actrice croule alors sous les propositions, les personnages de jeune ingénue qui lui sont systématiquement offerts commencent à la lasser…
 Le réalisateur français Pierre Gaspard-Huit va lui permettre de montrer une facette plus sombre de son jeu d'actrice en lui donnant le rôle principal dans « Christine », en 1958. Sur le tournage, elle rencontre Alain Delon, pour qui elle part s'installer à Paris.

Carrière internationale

Romy Schneider choisit uniquement des rôles qui lui tiennent à cœur. Sa carrière prend rapidement une dimension internationale grâce, notamment, à ses collaborations avec Woody Allen (« Quoi de neuf, Pussycat ? ») ou Orson Welles (« Le Procès »)... L'actrice semble définitivement avoir coupé les ponts avec Sissi. Définitivement ? Pas vraiment, puisqu'en 1957, elle reprendra le rôle d'Elizabeth d'Autriche dans « Ludwig ou le crépuscule des dieux » de Luchino Visconti. Un film réaliste, sans comparaison possible avec la saga romantique de sa jeunesse.

Française de coeur

Autrichienne de naissance, l'actrice est désormais française de cœur et ne tourne bientôt qu'avec des réalisateurs français, comme Claude Sautet. Le cinéaste en fait son égérie à travers plusieurs longs métrages dont
« César et Rosalie », « Les Choses de la vie » et « Une histoire simple », grâce auquel elle recevra un César en 1979.
 Romy Schneider est aujourd'hui une légende, un modèle pour toutes les jeunes actrices. A tel point qu'un prix portant son nom a été créé en 1984. Il récompense chaque année une comédienne, espoir du cinéma français et francophone. Parmi les dignes héritières, citons simplement Juliette Binoche, Anouk Grinberg ou Cécile de France.

Rédaction Ina le 30/06/2007 à 00:00. Dernière mise à jour le 17/09/2018 à 13:37.
Cinéma