La France compte désormais 67 millions d'habitants et moins de naissances. La crainte du vieillissement de la population, un vieux serpent de mer qui remonte à la surface à chaque nouvelle campagne de recensement. On vous explique.

Selon les chiffres communiqués par l'Insee : la France compte début 2020 plus de 67 millions d'habitants, soit une hausse de 0,3% limitée par la baisse continue de la fécondité depuis cinq ans, néanmoins plus modérée cette année.

En 2016, il y avait 66,9 millions. Ce chiffre va-t-il baisser ? C’est l’éternelle crainte des pouvoirs publics, relayée par ce journaliste en 1946. La croissance démographique est alors quasi stable depuis 50 ans. 38,5 millions de Français en 1896; 40,5 millions au sortir de la guerre. 

Il faut à la France une politique de la population. Il faut des enfants qui seront des travailleurs et des gardiens. La grandeur est souvent fonction du nombre.”

Eh oui, il faut des gardiens et des travailleurs. Protéger les frontières et créer des richesses. Les Français ont entendu l’appel, la croissance reprend. 49,8 millions en 1968, 56,6 millions en 1990, et donc 66,9 millions en 2015. Avec, de temps à autre, des petites frayeurs répercutées par les médias.

Dans notre pays, accélération d’une tendance qui date des années 60. La population devrait à peine se renouveler.”

Si la population augmente, ce n’est pas forcément grâce aux naissances. Selon les statistiques de l’Insee, une française née en 1900 a eu en moyenne 2.12 enfants dans sa période de fécondité. Une femme née en 1960 a eu exactement le même nombre d’enfants. 

recensement312

En revanche, l’espérance de vie augmente fortement. Deux chiffres : la proportion des plus de 60 ans, c’est 12,7 % en 1901. Mais 25,1% en 2016. Le quart de la population française est au moins sexagénaire. Un problème pointé par le démographe Alfred Sauvy dès 1975 : “Le vieillissement entraîne des problèmes matériels. La retraite. Et problèmes moraux : est-ce qu’un pays composé de vieux, avec une forte population âgée, est capable de s’adapter à la nouveauté, aux innovations qui vont jaillir dans les 50 et les 100 ans.”

Les pays industrialisés sont à la recherche de ce troisième enfant par femme, celui qui assure le renouvellement de la population, son dynamisme. Et tous les moyens sont bons...

La population française en 2020 en quelques chiffres

Au 1er janvier, 67.064.000 personnes exactement vivaient en France: 64.898.000 en métropole et 2.166.000 dans les départements d'outre-mer, selon les estimations publiées mardi par l'Insee.

Avec 753.000 naissances (6.000 de moins qu'en 2018) et 612.000 décès (2.000 de plus), le pays a connu un solde naturel de +141.000 personnes, à son plus bas historique depuis la Seconde Guerre mondiale. Cette baisse, qui s'observe depuis 2015, s'est poursuivie en 2019 mais à un rythme plus modéré si on la compare aux 12.000 bébés de moins en 2018, 14.000 en 2017, 15.000 en 2016 et 20.000 en 2015. (Source AFP)

Pour aller plus loin

Bilan démographique 2019 de l'Insee. En parallèle du lancement de la collecte du recensement de la population 2020, l’Insee publie le bilan démographique 2019, et des études régionales associées. Ce bilan fournit une estimation de la population de la France au 1er janvier 2020. 

Rédaction Ina le 15/01/2020 à 17:24. Dernière mise à jour le 15/01/2020 à 17:41.
Economie et société