Peter Falk est mort le 23 juin 2011. L'acteur américain est bien connu des téléspectateurs français pour avoir incarné durant sept saisons l'inspecteur Columbo. En mai 1975, l'acteur revenait sur son célèbre personnage, aussi fin limier queSherlock Holmes.

De 1968 à 2003, Peter Falk a incarné l'inspecteur Columbo sur le petit écran, un enquêteur de la police de Los Angeles aux allures brouillonnes mais redoutablement efficace. Son imperméable fatigué, sa coupe improbable, son cigare, sa vieille Peugeot 403 décapotable, modèle 1959, et surtout sa femme qu'on ne voit jamais, vont faire de ce personnage atypique, le chouchou des amateurs de séries policières. Lorsqu'il débute en 1971, Peter Falk n'imaginait pas incarner Colombo dans soixante-neuf épisodes !

Dans l'archive présentée dans cet article, extraite de l'émission "Héros de série" de FR3 et diffusée le 18 septembre 1975, le comédien évoque son personnage qu'il compare à un célèbre détective anglais : "Columbo, c'est un peu Sherlock Holmes à l'envers. Il est intelligent comme Sherlock Holmes. Sherlock Holmes a un long cou mais lui n'en a pas. Sherlock Holmes, c'est un aristo, il a le front haut, on voit qu'il a de la matière grise, beaucoup. Columbo, il a l'air de ne pas avoir de cerveau. Il est tout petit, et pourtant, Holmes et lui, c'est la même chose". Malgré ses faux airs de loosers, le policier va captiver l'audience pendant plus de trois décennies !

Ce succès tient sans doute au dispositif original de chaque épisode dans lequel le spectateur assiste toujours, dès les premières minutes, au meurtre que Columbo devra résoudre. Devant son téléviseur, bien calé dans son fauteuil,  il sait, lui, qui a tué et pourquoi. Et c'est sans doute ce qui provoque tant de jubilation à suivre l'enquête méticuleuse que va mener l'inspecteur. En s'appuyant sur un détail infime, un geste ou un regard insignifiant, il va dénouer méthodiquement les fils de l'intrigue jusqu'à confondre l'auteur du crime. Placé dans la position du voyeur, le spectateur se délecte de la roublardise avec laquelle le policier parviendra, à coup sûr, à coincer le coupable. 

"Les criminels dans Columbo sont les enfants chéris de la fortune"

Ce meurtrier appartient presque toujours aux classes supérieures. C'est l'un des autres points forts de la série. Columbo répare ainsi nombre d'injustices, sans peur et sans reproche, sans états d'âme, il pourfend les puissants. Dans ce second extrait, Peter Falk, confirme que cette particularité de la série joue un rôle essentiel dans son succès.

Ici sa proie idéale ressemble d'ailleurs à Sherlock Holmes : "Vous savez : Classe et intelligence. Les criminels dans Columbo sont les enfants chéris de la fortune. Ils sont puissants, riches, tout leur appartient…", tout sauf l'intégrité de l'inspecteur en gabardine beige qui réalise toujours de fortes audiences à chaque diffusion.

Florence Dartois

Pour aller plus loin : 

13 heures : Peter Falk, alias Columbo à Paris. Le fameux inspecteur Colombo, alias Peter Falk, a visité les salons du ministère de l'Intérieur... En fait, à 79 ans, il est à Paris pour faire la promotion de son livre... C'est aussi l'occasion de raconter quelques anecdotes sur sa vie et son métier... et peut-être, enfin, sa femme...  (24 novembre 2006) 

Peter Falk était  un ami et un acteur fétiche de John Cassavetes. Le célèbre interprète de Colombo, définit ainsi le travail de son ami "John", lors d'une interview donnée à Hollywood en 1984, pour l'émission Cinéma cinémas. (3 octobre 1984)

Les rendez-vous du dimanche: John Cassavetes, Gena Rowlands et Peter Falk. Ils présentent le film "Une femme sous influence". (4 avril 1976) 

Restez donc avec nous le mardi : Serge Sauvion, la voix française de Columbo. Rend hommage à l'acteur et à son personnage. (13 janvier 1976)

Rédaction Ina le 21/06/2021 à 16:32. Dernière mise à jour le 23/06/2021 à 09:33.
Art et Culture Télévision