municipales312

 

1956-2008 : Petite chronologie en vidéo des élections municipales à Marseille

 

 

1956. Vote à Marseille. Gaston Defferre et son épouse, Francis Lenard, Fernandel, accomplissent leur devoir électoral.
 
1965. Déclaration de Gaston Defferre, maire réélu, aux journalistes.
 
1971. Rétrospective des élections Municipales à Marseille
 
1977. Georges Marchais vient soutenir le candidat communiste Georges Lazzarino, Interview de Gaston Defferre et Marcel Pujol.
 
1983. Gaston Defferre, maire depuis 1953, peut-il être battu ? Jean-Claude Gaudin, président du groupe UDF à l’Assemblée nationale présente sa liste « Changeons Marseille ». Le candidat centre son projet sur le thème de la sécurité. Hacynthe Santoni, député RPR, évoque dans l’un de ses discours la « Casba » de Marseille. Gaston Defferre, alors ministre de l’Intérieur, fait campagne sans se soucier de son adversaire.
 
1986. Robert Vigouroux devient le nouveau maire de Marseille suite au décès de Gaston Defferre.
 
1989. Robert Vigouroux se succède à lui-même. Lors du premier tour de scrutin, « les électeurs ont clairement démontré leur allergie à la politique politicienne traditionnelle ».
 
1994. Bernard Tapie entre dans la course des municipales.
 
1995. "Vigouroux les clefs" scandent les jeunes supporters de Jean Claude Gaudin. Pour la première fois depuis 1969, la droite arrive en tête aux élections municipales.
 
 
2001. "Marseille est un enjeu majeur pour la Gauche.  Et nous pouvons gagner à Marseille" déclare François Hollande. Le PS se lance dans la conquête de la ville. Jean-Claude Gaudin est finalement réélu.
 
2008. Gaudin vs Guérini. Proche de Ségolène Royal lors de la présidentielle de 2007, Patrick Mennucci mène la campagne du candidat socialiste. Ex Vert, Jean-Luc Bennahmias se présente tête de liste Modem.
La gauche se voit vainqueur. Jean-Claude Gaudin attaque son adversaire sur des airs de Fernandel : « Guérini, aussi ! ».
On enregistre 42% d’abstention au premier tour. Jean-Claude Gaudin est élu pour la troisième fois consécutive.

 

 

Portraits de candidats

Jean-Claude Gaudin :

1983 : « Mettre fin à 30 ans de socialisme à Marseille ». Réaction de Jean-Claude Gaudin après l'attentat à la bombe de la rue du Dragon.Il y a 30 ans déjà, la sécurité était au cœur du discours politique à Marseille.
1983. Face à Face Defferre/Gaudin. Jean-Claude Gaudin reproche à Gaston Defferre ses réélections successives.
 
Jean-Claude Gaudin perd l’élection et dénonce l’injustice du « charcutage électoral ».
 
1989. Première réaction suite à sa nouvelle défaite
2001. Jean-Claude Gaudin annonce sa réélection.
2008. Troisième victoire à l’arraché pour le sénateur maire Jean-Claude Gaudin.

 

Plus de vidéos sur Jean-Claude Gaudin

Patrick Mennucci :

 

1979. Patrick Mennucci et la question européenne
2002. Patrick Mennucci part à la conquête de la 4ème circonscription de Marseille dans les quartiers Nord de Marseille. Le projet pédagogique est au cœur de la bataille électorale.
 
2006. Patrick Mennucci devient la voix des socialistes des Bouches du Rhône.
2007. Proche de Ségolène Royal lors de la campagne présidentielle de  2007, Patrick Mennucci, renommé « Ségolin » cherche à conquérir la 3ème circonscription de Marseille. "Vous savez Ségolin, c'est Ugolin. Et Ugolin c'est celui qui aime Ségolène, voilà !" (Patrick Mennucci).
Plus de vidéos sur Patrick Mennucci

 

Découvrez d’autres personnalités de l’échiquier politique marseillais :

Samia Ghali, tête de liste PS
Karim Zeribi, candidat Europe Ecologie Les Verts
Stéphane Ravier, candidat du Front National
Jean-Marc Coppola, candidat du Front de Gauche
Rédaction Ina le 10/01/2014 à 12:54. Dernière mise à jour le 11/04/2015 à 11:36.
Elections et scrutins