Lyon 620

Troisième ville la plus peuplée de France, Lyon constitue un enjeu politique de taille. Traversée par le Rhône et la Saône, la ville est un lieu d’échange au cœur de l’activité économique européenne. Surnommée la Capitale des Gaulles, Lyon est aussi un carrefour culturel riche qui allie tradition et modernité. Retrouvez en vidéo les grands moments de la politique locale depuis 1945.

 

1945-2008 : Chronologie des élections municipales à Lyon :

 

Elu maire de Lyon en 1904, le radical Edouard Herriot est à nouveau élu en 1945 après la guerre. Il occupera le poste jusqu’à sa mort en 1957.

Après Herriot, le centriste Louis Pradel règne sur Lyon pendant 19 années (de 1957 à 1976). Lui aussi meurt en fonction. Il est à l’origine d’une politique de grands travaux : on lui doit les tunnels de Fourvière et de la Croix Rousse, l’axe autoroutier de Perrache, et le métro. Il s’est même prononcé en faveur d’un Eros Center pour contrôler la prostitution dans la ville et ses alentours.

Francisque Collomb, ancien premier adjoint de Louis Pradel, est désigné maire par le conseil municipal.  Il suit la politique de son prédécesseur. Il est réélu en 1977 et 1983 face à Michel Noir et Gérard Collomb.

1989. Le candidat RPR Michel Noir est élu maire de Lyon. Malgré l’appui de Raymond Barre, Francisque Collomb est mis en échec. Selon les spécialistes, Michel Noir laisse derrière lui un bilan mitigé.

1995. Raymond Barre est élu au second tour à 47% des voix.  Le Front national rentre au conseil municipal.

 

2001. Face à la droite divisée (Michel Mercier,  Charles Million), Gérard Collomb, tête de liste PS, remporte la mairie de Lyon. Il est élu maire alors qu’il obtient moins de voix que son opposant de droite. Il doit son élection au nombre d’arrondissements remportés par la gauche.

 

2008. Grand favori, Gérard Collomb est réélu face à Dominique Perben, ancien Garde des Sceaux.

 

Et les Lyonnais dans tout ça ? Micro-trottoir en 1973 sur les élections municipales.

 

Portraits de candidats :

 

Gérard Collomb, candidat PS

 

Fils d’ouvrier, Gérard Collomb entre très tôt en politique. Professeur de Lettres, il intègre le conseil municipal en 1977 et est élu député du Rhône dans la 2ème circonscription en 1981. Candidat socialiste à la mairie en 1989, il échoue face à Michel Noir. En 1995, il est mis à nouveau en échec face à Raymond Barre. Il devient sénateur du Rhône en 1994 et accède finalement au poste de maire en 2001. Réélu en 2008, il brigue un troisième mandat.

 

Michel Havard, candidat UMP

Député de la Première circonscription du Rhône de 2007 à 2012, Michel Havard est le candidat UMP à la mairie de Lyon après une primaire victorieuse au sein du parti face à Georges Fenech.

 

Découvrez également Eric Lafond,élu du 3ème arrondissement de Lyon et candidat Modem.

Rédaction Ina le 03/03/2014 à 16:10. Dernière mise à jour le 11/04/2015 à 11:24.
Elections et scrutins