Candidats 312

1989. Des candidats homonymes. A Nersac en Charente, les électeurs doivent faire face à un véritable casse tête. Les deux candidats en lice pour la mairie portent le même nom. Ils s’appellent respectivement Bernard Charrier et Bernard Charrier !

Tadeusz Kucharczyck plus fort que Bernard Tapie. Ce chef d’entreprise se présente en 1989 à la mairie de Nantes. Sa méthode pour remporter l’élection : chanter du Edith Piaf dans les rues.

S.O.S commune sans candidat. A La Folie dans le Calvados, comme une tradition, il n’y a jamais de candidat. Pourtant, les électeurs viennent voter et insèrent dans l’urne des bulletins « fait maison » préalablement préparés. A Saint-Denis-le-Vêtu dans la Manche,  un artisan se voit attribuer plus d’un tiers des voix alors qu’il n’est pas inscrit. A son grand regret, il se voit contraint de faire campagne sur le thème « Ne votez pas pour moi ».

 

Présentation d’une liste féministe à Limogne dans le Lot, un village d’à peine plus de 600 habitants. Agées de 21 à 75 ans, 15 femmes ont décidé de conquérir la mairie en réponse à la mainmise par les hommes sur la politique de la commune. A noter que la loi sur la parité du 6 juin 2000, impose la parité sur les listes électorales dans les communes de plus de 3500 habitants.

Record de jeunesse pour une liste aux élections municipales : tous les inscrits ont entre 18 et 21 ans. « Un sursaut pour Sarceaux ! ». Tel est le slogan de la liste créée par des jeunes du village de 900 âmes dans l’Orne. Une candidature à la fois symbolique et politique puisque plusieurs d’entre eux espèrent ainsi entrer au conseil municipal.

Reportage à Ploumagoar dans les Côtes d’Armor. Rencontre avec le maire de la commune, Christian Le Verge, seul et unique candidat à sa succession. En effet, aucune liste d’opposition n’a été constituée. Le maire sortant est sûr de se faire réélire à 100% des voix.

 

Ils sont mari et femme et se présentent l’un contre l’autre aux élections municipales de la Croix Saint Ouen en 1995. Madame est étiquetée à gauche, monsieur à droite.

A 84 ans, Jeanne Baudray, mairesse de Saint Vivien de Médoc, brigue un troisième mandat.

Politique et célébrité. Ils sont de plus en plus nombreux à franchir le pas. Faut-il s’en réjouir ou le déplorer ? Rencontre avec la présentatrice Sophie Favier présente sur la liste « CNI Génération écologie » et Guy Roux sur « Ensemble à Appoigny ».

Rédaction Ina le 06/03/2014 à 17:49. Dernière mise à jour le 11/04/2015 à 11:56.
Elections et scrutins