Michel Galabru, figure du cinéma populaire et du théâtre français, reste célèbre pour son rôle de l'adjudant Gerber donnant la réplique à Louis de Funès dans la série de films « Le gendarme à Saint Tropez ». Mais Michel Galabru est d’abord un auteur de théâtre, formé au Conservatoire, pensionnaire de la Comédie française pendant 7 ans où il joue tout le répertoire classique durant les années 1950.

Une formation classique

Après trois ans d'études au Conservatoire, couronnées par un Premier prix du Conservatoire, il entre à la Comédie française en 1950, comme il le raconte dans une interview donnée en 1962.

Michel Galabru se souvient de son entrée à la Comédie française

A la Comédie française, il voudrait jouer les valets, les rôles qu’il trouve intéressants, car ce sont ceux de personnes fourbes et intelligentes. Mais à cause de son physique, on le catalogue dans le rôle des cocus, des petits rondouillards, de rôles ingrats qu'il endosse à contre coeur mais toujours avec un grand talent.

A la Comédie française, Michel Galabru joue de grandes pièces, mais des rôles ingrats

Il joue également depuis ces années des rôles au cinéma et pour des fictions télévisées, comme dans la célèbre adaptation des "Trois mousquetaires", par Claude Barma, en 1959.

En 1959, Michel Galabru donne la réplique à Jean-Paul Belmondo dans "Les Trois mousquetaires" de Claude Barma

En 1957, il quitte la Comédie française, mais continue à jouer au théâtre, qui reste une passion tout au long de sa vie. En 1961, il est à Avignon, où Jean Vilar présente "Les rustres" de Carlo Goldoni.

Le tournant du "Gendarme à Saint-Tropez"...

En 1964, il tourne dans ce film qui rencontre un immense succès populaire, référence de plusieurs générations et symbole de la comédie populaire française. Le film réunit de grands noms du genre, Louis de Funès et Jean Lefebvre.

Sur le tournage du "Gendarme à Saint-Tropez", en 1964 (document muet)

En 2015, un an avant sa mort, il revenait dans un one man show sur ses souvenirs les plus marquants, et racontait notamment cette amusante anecdote, pendant ses vacances avec son épouse à Saint-Tropez, où en ouvrant sa fenêtre le matin, il aurait entendu le producteur du film vouloir réunir Louis de Funès et un groupe de "ringards". 

En 2015, Michel Galabru évoque dans un one man show ses souvenirs

 Malgré le succès, il reste modeste et lucide par rapport à certains rôles qu'on lui propose, ayant conscience de ne pas tourner toujours de bons films, mais mettant en avant l'intérêt et le besoin de faire des "nanars". Il s'en amuse souvent en interview, comme en 1972, interviewé par Philippe Bouvard.

Interviewé par Philippe Bouvard, Michel Galabru s'amuse de ses rôles

Le "Gendarme de Saint-Tropez" reste, des années après sa sortie en salles, une référence intergénérationnelle. Ainsi, lorsque Michel Galabru est invité sur le plateau du Jt de France 2 en 1999, le journaliste Rachid Arhab lui demande de jouer une scène du film. 

En 1999, Michel Galabru rejoue "Alors, Cruchot", célèbre réplique du "Gendarme à Saint-Tropez", sur le plateau du Jt de France 2

La consécration du "Juge et l'assassin"

Les années 1970 lui offriront des rôles dramatiques à la mesure de son talent avec notamment le film de Bertrand Tavernier « Le juge et l’assassin » pour lequel il reçoit le césar du meilleur acteur en 1977.
Fréquentant assidûment les planches, Michel Galabru revisite les répertoires classiques et contemporains du théâtre et reçoit en 2008 un Molière pour sa prestation dans « Les chaussettes-Opus 24 » de Daniel Colas. 

A 90 ans, Michel Galabru est toujours sur les planches, où il rejoue dans "La femme du boulanger", de Marcel Pagnol

Un grand admirateur de Sacha Guitry

Depuis ses débuts, Michel Galabru s'est pris de passion pour la vie et l'oeuvre de Sacha Guitry. Il se reconnaît en lui et aime se ressourcer souvent dans ses écrits.

En 1981, Michel Galabru évoque avec passion Sacha Guitry

En 1987, interviewé par Michel Bouvard, Michel Galabru parle de Sacha Guitry et donne son avis sur les hommes politiques

Rédaction Ina le 26/10/2009 à 14:53. Dernière mise à jour le 03/01/2017 à 15:46.
Arts du spectacle Cinéma