Le temps des vacances n'est pas forcément synonyme de farniente sur des plages bondées. De plus en plus de touristes aspirent au calme et rêvent de se mettre au vert pour redécouvrir la nature ou tout simplement se ressourcer. Ina.fr vous propose de vous oxygéner avec des idées de vacances écolos.

Les balbutiements du tourisme vert

Le retour à la nature n'est pas un phénomène récent. Dans ce reportage de 1974, des touristes découvrent la beauté des Landes dans le parc national des Landes et de Gascogne.

Toujours dans les Landes, suivons les touristes dans les nombreux gîtes ruraux et les campings à la ferme de la région.

Lorsque l'éco-tourisme sauve une région

Ce type de séjour est un excellent moyen de sauver des activités en péril ou des villages abandonnés.

En 1995, à Beslé-sur-Vilaine, en Bretagne, la nature se vit au rythme du trot du cheval…. On prend son temps. Un rêve de gosse devenu réalité.

Une ferme en péril ? Qu'à cela ne tienne… un agriculteur transforme sa terre en sentier botanique et accueille les touristes dans sa ferme verte. Une belle manière de continuer à transmettre sa passion de la terre.

En 1997, à Saint-Pierre-de-Trévisy, un village montagnard, le maire décide de jouer la carte du tourisme vert pour stopper la désertification.

2015. Et si vous déjeuniez dans une roulotte en admirant le paysage ? C'est possible grâce à cette formule d'écotourisme à Bertrichamps, en Meurthe-et-Moselle.

Parc naturels et tourisme durable

2005. En Loire Atlantique, visite guidée au Parc Naturel Régional de Brière et présentation du développement de l'écotourisme.

2013. Passez une nuit insolite dans un parc naturel… Un petit paradis vert de 8 hectares au milieu du massif vosgien.

Centres de loisirs, campings écolos et "woofing"

2007. Une nouvelle tendance : le camping écolo. Reportage qui présente la nouvelle tendance du camping écologique. Visite du camping écolo de Rambouillet, premier du genre. Il est construit uniquement avec des matériaux naturels, les frigos fonctionnent au gaz, les luminaires sont solaires, l'eau de la piscine est filtrée par des plantes. Petit guide du campeur bio avec une visite dans un magasin spécialisé pour les campeurs écolos qui vend des produits tels que : savon, dentifrice, papier toilette biodégradables, torche solaire, chargeur solaire de téléphones portables, tenues en chanvre et bambou. 

Devenir citoyen responsable, ça s'apprend. Voilà ce que propose La Pouzaque depuis plus de 30 ans. Perché à 500m d'altitude dans la montagne Noire, ce centre d'accueil a une vocation : l'éducation à l'environnement. Et toute la structure s'adapte à ce projet : production d'eau chaude solaire, récupérateurs d'eau, compostage, toilettes sèches...

2008. Marre de la société consumériste ? Le woofing est pour vous. Il s'agit d'un réseau mondial qui permet à des jeunes de travailler bénévolement dans des fermes biologiques pendant leurs vacances...       En contrepartie, ils sont nourris, logés et formés au monde agricole. Reportage dans une petite exploitation du Cher.

2009. Les enfants sont les futurs citoyens, pourquoi ne pas profiter des vacances pour les initier à la construction écologique ? Exemple de l'école de la forêt, le centre de loisirs de Phalempin. Ici, la moindre activité se veut d'abord citoyenne. Panneaux solaires, cuves de récupération d'eau ont été installés sur cette base nature. Et les enfants sont mis à contribution. Ils fabriquent du torchis – paille eau et terre - pour construire, tout en s'amusant, un abri à foin. Une démarche écolo...

2012. En Lozère, perdu au milieu de nulle part, la ferme de Fiougage à Saint Amans où l'association des écologistes de L'Euzière organise un camp de vacances un peu différent....

À l'étranger aussi...

2006. Loin de tourisme de masse, en Afrique, on propose des vacances éco responsables. Reportage en Afrique du Sud dans le haut du Parc Kruger, à Pafuri, territoire des Makulékés sur le développement de l'écotourisme.

2011. Reportage au Laos consacré à une initiative originale d'écotourisme, lancée par un jeune français, Jean-François Reumaux. Inscrite dans un projet de protection forestière, la "gibbon experience" propose de vivre au cœur de la forêt vierge laotienne, au milieu des singes gibbons, en se déplaçant grâce à des câbles dans la canopée et en dormant dans des cabanes perchées.

tourisme écolo620
Rédaction Ina le 29/07/2016 à 17:06. Dernière mise à jour le 20/07/2018 à 15:10.
Economie et société