De Coty à Emmanuel Macron : les vacances des présidents de la République ne se ressemblent pas. De Colombey-les-Deux-Églises au cap Nègre, en passant par Brégançon, les styles diffèrent mais vacances du président ne signifie pas vacance du pouvoir...

Les vacances des présidents de la Ve République ne se ressemblent pas. De Colombey-les-Deux-Églises au cap Nègre, en passant par Courchevel, Latché, Brégançon ou Wolfeboro, les styles diffèrent. Mais les présidents ne peuvent pas tout contrôler : les paparazzis, les témoins, leurs petits secrets, leurs personnalités sont mises à jour. Car il y a les vacances officielles et puis les autres…

Coty et de Gaulle, vacances tranquilles

1954. Le président Coty prend les eaux en cure à Bagnoles-de-l'Orne…

Le général de Gaulle ne cachera jamais sa préférence pour sa maison "La Boisserie" de Colombey-les-Deux-Eglises que l'on visite ici avec son fils Philippe en 1990.

Pompidou, Giscard d'Estaing, Brégançon avant tout

1972. Vacances culturelles pour Georges Pompidou. Le couple présidentiel Georges et Claude Pompidou réside pour les vacances à Bormes-les-Mimosas dans la résidence d'été du fort de Brégançon. Très férus d'art moderne, ils visitent la fondation Maeght de Saint-Paul-de-Vence.

1976. Au milieu de la foule et des journalistes, Valéry Giscard d'Estaing et son épouse arrivent en DS au fort de Brégançon. C'est le président, très décontracté, qui conduit.

1976. Après un court weekend et quelques baignades, il regagne ses obligations à l'Elysée…

François Mitterrand, Brégançon, non merci !

1984. Plutôt amoureux de sa résidence de Latche dans les Landes, François Mitterrand ne se rend à Brégançon que fin août 1984 où il reçoit de nombreux invités politiques. Il n'y reste que quelques jours et déclare en partant "Je pense ce que tout le monde pense… c'est un bel endroit"… Avant de préciser qu'il repart à Latche… 

L'été suivant, il invite Helmut Kohl au fort pour régler des affaires européennes. Brégançon devient pour lui un lieu de travail plutôt qu'un lieu de détente.

Jacques Chirac, Brégançon et bain de foule...

1995. Jacques Chirac passe ses premiers congés à Brégançon. Il n'est pas rare de le voir se mêler aux curieux et aux photographes à Bormes-les-Mimosas. Pour le reste, il travaille au calme et aux frais derrière les murs épais du fort…

Ils assistent même à la messe

Il semblerait qu'en plus du bain de foule, assister à une messe soit un plaisir qu'il renouvelle chaque année. En 2001.

Et en 2005… Prière et recueillement se mêlent aux autographes

Nicolas Sarkozy, de Brégançon au Cap Nègre

2007. Nicolas Sarkozy, pour qui "la rupture" est le mot d'ordre, n'hésite pas à fausser compagnie à son service d'ordre pour saluer les badauds. Si Chirac allait à la messe, Sarkozy fait son jogging chaque matin…

L'année suivante, le président abandonne la résidence officielle de Brégançon pour celle, plus chic, de son épouse Carla Bruni, au Cap Nègre. Même programme: jogging, lecture et repos…

François Hollande, des vacances "normales" à Brégançon

2012. François Hollande "le président normal", retourne dans la résidence estivale des présidents. Il arrive en train. Au programme : bain de foule, repos, lecture, baignade et téléphone... mais également travail.

Dans un style très décontracté, le président et sa compagne s'offre une pause plage à Cabasson.

On le voit, derrière la décontraction, les images des présidents en vacances, souvent mises en scène, sont révélatrices. Elles doivent sous-entendre que même en période de vacances, le pouvoir, lui, n'est jamais vacant.

vacancesgollande620

François Hollande sur la plage de Cabasson en 2012

Emmanuel Macron, Brégançon : pas de plage mais une piscine...

2018. Le jeune président n'abandonne pas Brégançon, bien au contraire. Emmanuel Macron entend renouer avec cette tradition républicaine des vacances présidentielles dans la résidence officielle de la République. Le couple s'y rend dès mai 2018 ! 

Mais pour le président, pas de bain de foule, de bronzette sur la place en contre-bas du fort, non, un mois plus tard l'Elysée annonce qu'une piscine sera construite sur le site. Pour des raisons pratiques et des raisons de sécurité. Un choix qui fait grogner l'opposition.

Pour aller plus loin

Visite du fort de Brégançon en 1970

Documentaire de 2009 Bonnes vacances monsieur le président

Présidents français aux USA (Article)

La vie privée des politiques (Article)

Les présidents français au Vatican (Article)

Rédaction Ina le 11/08/2017 à 16:36. Dernière mise à jour le 30/07/2019 à 14:32.
Politique Economie et société