Défilés militaires, bals populaires, garden partys élyséennes, parades monumentales, fête au village, lapsus présidentiel ou élection de Miss 14 juillet, nôtre fête nationale a donné lieu a de nombreuses scènes insolites. La preuve en images.

En 1946, la nouvelle armée française défile dans Paris : "Une armée jeune, sortie de la défaite par la porte de la Victoire." Ce premier défilé d'Après-guerre est un grand symbole de la liberté retrouvée et de la force renaissante de la nation française.

La fête nationale se déroule partout en France, même dans les coins les plus reculés. En 1966, voilà comment s'organisaient les festivités dans le plus petit village de France de Chauffour-les-Etrechy.

 

En 1972, sous les lampions des bals populaires, la bière coule à flot et la musique plus encore. 

1975. Dans toutes les villes et au sommet de l'Etat on célèbre ce jour symbolique. Rendons-nous à la Garden Party de l’Elysée avec Valéry Giscard d’Estaing. Elle a été abolie par Nicolas Sarkozy.

En 1976, François Mitterrand fêtait le 14 juillet à Château-Chinon, de manière plus discrète.

Bicentenaire de la Révolution oblige, en 1989, un grand défilé orchestré par le créateur Jean-Paul Goude est organisé sur les Champs-Elysées.

Evénement marquant de 1998. Jacques Chirac reçoit à l’Elysée l’équipe de France de football qui vient de remporter la Coupe du monde. En voulant présenter le précieux trophée, le président annonce la "Coupe de France". Un lapsus qui lui sera bien vite pardonné.

Pour aller plus loin

Le 14 juillet est notre fête nationale. Si chacun sait que cette date fait référence à la prise de la Bastille en 1789 par les Parisiens mécontents, on connait moins le déroulement de l’assaut de la forteresse.

Rédaction Ina le 09/07/2015 à 15:13. Dernière mise à jour le 11/07/2018 à 15:49.
Economie et société Grandes dates Divertissement