Les géants du Nord

La région Nord-Pas-de-Calais est le « pays des fêtes et des géants ». Qui sont ces étranges créatures que l’on exhibe fièrement dans les rues à chaque carnaval, ducasse et autre kermesse du Nord de la France ?

La tradition est ancienne et remonterait au Moyen-Âge. Leur première trace apparaît au XVIème siècle, avec les Gayants de Douai

Géants de Douai en 1929

A l’époque, chaque cité possède son géant. Il symbolise les fondateurs et les protecteurs des cités. La tradition se développe jusqu’au XVIIème siècle. Sous la pression religieuse, on les oublie temporairement. Au XIXème siècle, ils réapparaissent pour de bon.

Désormais, chaque ville, même modeste, arbore sa marionnette de plusieurs mètres. Le géant, enraciné dans la tradition, est un ciment de la culture populaire.

La tradition du géant, 1998

Un personnage haut perché

Sa physionomie, sa taille (entre 3 et 9 mètres de haut) et son appellation varient selon les régions. En flamand, le géant est connu sous le nom de «Reuze», et sous le nom de« Gayant» en picard chti.

Les géants sont composés d’osier, de fil de fer, de papier, de carton, de cuir ou de bois. Conçus pour être portés, ils sont construits de manière légère mais solide et on peut aujourd’hui voir apparaître des matériaux tels que l’aluminium.

Stéphane Deleurence est le créateur officiel des géants du Nord. Il met entre deux et trois mois pour les fabriquer. Sa devise préférée « Un géant est un géant, il ne faut pas le réduire ». En 1994, il ouvrait les portes de son atelier.

La fabrication des géants, 1994

L’appareil de portage du géant se situe dans le panier. Un seul homme doit parfois porter jusqu'à 135 Kg! Le poids est alors réparti entre la tête et les épaules. Le porteur est à même de donner vie au géant, de le faire danser, embrasser une congénère ou saluer la foule.

Des familles de géants

Comme nous, chaque « monstre d’osier » a son histoire. Les géants naissent, sont baptisés, se marient et ont des enfants. Ils ont leur propre maison. Certains meurent, d’autres ressuscitent...

Parmi les plus célèbres on trouve : Reuze Papa et Reuze Maman à Cassel, Martin et Martine à Cambrai, Binbin de Douai, Bimberlot à Le Quesnoy, Gargantua à Bailleul ou encore Lyderic et Phynaert à Lille. On en compte entre 200 et 500 à ce jour. En 2004, ils s'étaient tous donnés rendez-vous à Lille.

Défilé des géants à Lille, 2004

Depuis novembre 2005, les géants de France et leurs fêtes sont inscrits au titre de chefs-d’œuvre du patrimoine culturel immatériel de l'humanité auprès de l’UNESCO

Pour aller plus loin :

Où croiser un géant? A Bailleul, Cassel, Lille ou Dunkerque. Partez à leur rencontre sans plus attendre : calendrier des géants .

Documentaire sur le carnaval de Cassel en 1992.

Rédaction Ina le 26/03/2013 à 11:13. Dernière mise à jour le 11/04/2015 à 11:48.
Art et Culture Divertissement