Le 4 octobre 1970, à l'âge de 27 ans, Janis Joplin mourait d'une overdose. Janis Joplin affirme très tôt sa marginalité. Chanteuse hors du commun, sa voix reste associée au San Francisco hippie et psychédélique de la fin des années 60. Hommage.

Le 28 août 1995, l'émission radio Nocturne : sur la route de Janis Joplin , diffusée sur France Culture, consacrait un portrait sonore à l'artiste à travers les témoignages de proches. Dans ce premier extrait, Tarry Owen, musicien et ami d'enfance de Janis Joplin, évoque ses débuts. Sa puissance vocale et son timbre. Une révélation pour elle-même et son entourage.

"Janis a commencé à chanter dans des fêtes à la fin des années lycée. je me souviens qu'un jour elle a téléphoné à Jim et à moi en criant : "Je peux chanter !"

D'autres interviews dans cette playlist. Portrait de la chanteuse à travers une série d’interviews de ses proches : sa sœur Laura Joplin, son ami d’enfance Tarry Owen, le chanteur Country Joe McDonald, le musicien Nick Gravenites, le promoteur Chet Helms, ou encore Lyle Tuttle, tatoueur des rock-stars à San Francisco.

L'enfance au Texas 

Née le 19 janvier 1943 à Port Arthur, une petite ville du Texas,  affirme rapidement sa différence. A une époque où le racisme est encore très présent dans les états du Sud, Janis n’hésite pas à aller à contre-courant et prend publiquement position contre les discriminations raciales.
Marginale, la jeune femme trouve refuge dans la littérature beatnik (Sur la Route de Jack Kerouac) et la musique noire. Son parcours initiatique l’entraîne également dans les excès de drogue et d’alcool. C’est à cette période que la chanteuse va découvrir sa voix.

Hippie story

Toujours en quête de nouvelles sensations, Janis Joplin part pour San Francisco, l’Eldorado de la beat Generation. Elle s’installe sur la colline de la ville dans le quartier de Haight-Ashbury qui regroupe tous les grands noms de la contre culture hippie.
La jeune femme commence à multiplier les petits concerts. Timide à la ville, la chanteuse se montre extravertie sur scène. Les abus de drogue et d’alcool rythment son quotidien. Elle rentre un temps à Port Arthur avant d’être contactée par Chet Helms, un promoteur de spectacle de San Francisco qui lui propose une audition pour accompagner le groupe Big Brother and the Holding Company. 

Big Brother et Kosmic Blues

Les musiciens sont conquis, la carrière de Janis Joplin décolle. La consécration vient au Festival de Monterey où l’artiste fait une prestation particulièrement remarquée.
Après deux albums et une longue série de shows, elle quitte le Big brother pour une carrière solo. Accompagnée de son groupe le Kozmic Blues Band, la chanteuse participe au mythique festival de Woodstock en 1969.

La vie à l'excès

Celle qui vécut dans l’excès toute sa vie sans jamais faire de compromis, meurt d’une overdose d’héroïne un an plus tard, le 4 octobre 1970, dans une chambre du Landmark Motel à Los Angeles. Aujourd’hui encore la chanteuse rebelle fait l’objet d’un véritable culte. Pour beaucoup, sa voix reste le symbole de la liberté véhiculée dans le San Francisco hippie et psychédélique de la fin des années 60.

janis-joplin620
Rédaction Ina le 15/01/2013 à 11:32. Dernière mise à jour le 01/10/2020 à 13:41.
Musique