Serendipity, digicollimage ou journaling… Ces mots ne vous évoquent rien? Non ? Eh bien, à l'occasion de la 12e édition du salon du scrapbooking qui se déroule à Paris du 12 au 14 avril 2019, de l'art du papier à l'origami, plongez au coeur de ce loisir créatif, né en 1999 aux USA, compte aujourd'hui des millions d'aficionados. Découverte.

Le scrapbooking (to scrap : couper), ou créacollage, collimage (au Québec), est un loisir très créatif qui consiste à présenter des photographies, non plus dans un simple album photo, mais dans un décor en rapport avec le thème abordé. 

C'est une forme d'art décoratif qui permet de coucher sur des papiers colorés et, au travers des photos et des commentaires, l'histoire d'une famille.

Découverte du scrapbooking à Reims en 2004.

Des techniques originales

Pour cela une bonne dose d'imagination, de créativité et de dextérité sont nécessaires. Les "adeptes" de cette pratique s'appellent des "scrapeurs", des "créacolleurs" ou encore des "collimagistes".

De véritables experts de techniques aux noms étranges  telles que le serendipity, le tag, l'iris folding, le spirella…

"Scrap reportage" de 2008… Un art ou une passion envahissante ?

Rendons-nous dans un atelier à Marseille où des enfants évoquent leur passion.

En 2015, on ne compte plus le nombre de clubs, d'ateliers… les entreprises de loisirs créatifs surfent également sur la vague, avec un chiffre d'affaire multiplié par 13 en quelques années !

Florence Dartois

Rédaction Ina le 20/04/2016 à 17:59. Dernière mise à jour le 12/04/2019 à 14:49.
Economie et société Vie sociale