L’amiante, produit plébiscité

L’amiante est un matériau minéral fibreux utilisé depuis la fin du XIXe siècle dans l’industrie. Ses propriétés ignifuges, isolantes, sa flexibilité, ainsi que sa résistance à la tension ont encouragé son utilisation dans la construction.
Tout au long du XXe siècle, l’amiante se trouve incorporé dans une multitude de produits utilisés dans le bâtiment et l’industrie : ciment, liants divers (colles, peintures, joints, installations électriques et même asphaltes routiers).
Au milieu des années 80, on découvre que sa forme friable, la plus utilisée, contient des fibres très volatiles dont les particules sont dangereuses pour la santé. Chaque manipulation du matériau peut s’avérer mortelle à long terme. Coup de tonnerre dans le monde industriel ! Comment remplacer un matériau si pratique et présent dans chaque rouage des processus de fabrication et de construction ?

 Un matériau mortel

Dès lors, le constat des scientifiques est sans appel. L'inhalation de fibres d'amiante est à l'origine de graves cancers et pathologies pulmonaires irréversibles. (Fibrose pulmonaire, cancers broncho-pulmonaires, de la plèvre ou bien encore des voies digestives).
Les victimes de ces pathologies sont principalement les « travailleurs de l'amiante », mais aussi des personnes exposées de manière environnementale et souvent à leur insu. Malgré ce constat alarmant, il faut attendre le milieu des années 1980 et 1990 pour que l'utilisation de l'amiante soit interdite dans de nombreux pays.

 Décisions tardives en France

En France, l’amiante n’est interdite qu’en 1997. Les maladies liées à ce produit et leur classement en maladie du travail n’est effective qu’en 1998, au grand dam des associations de malades. Pour elles, on a sous-estimé voire minimisé le risque de l’amiante pour préserver le lobby industriel.
Or, les maladies liées à l’amiante représentent aujourd’hui la deuxième cause de maladies professionnelles et la première cause de décès liés au travail (hors accidents du travail).
Martine Aubry, qui exerçait, il y a 25 ans (entre 1984 et 1987), les fonctions de directrice des relations du travail, vient d’être mise en examen pour " homicides et blessures involontaires" dans l’une des enquêtes sur le drame de l'amiante par la juge d'instruction Bertella-Geffroy.
Ina.fr revient en images sur les grandes étapes de la saga de l’amiante.

Rédaction Ina le 07/11/2012 à 10:53. Dernière mise à jour le 11/04/2015 à 09:52.
Médecine, Santé Justice et faits divers Vie sociale