nanar620

Le nanar késako ?

Réalisation approximative, budget minimaliste, rôles surjoués, effets spéciaux ratés… Les nanars ont pourtant des inconditionnels qui avouent haut et fort leur passion du film bête mais divertissant. Parmi eux, un célèbre réalisateur qui ne cessa jamais de les couvrir d'éloges, au point de les programmer régulièrement au festival de Cognac : Claude Chabrol. Il avoue ici sa passion assumée pour ce genre cinématographique.

Autre amoureux célèbre, Norbert Moutier. Propriétaire à Paris d'un vidéoclub uniquement consacré au nanar fantastique et Gore, ce fanatique est passé à la réalisation. Il tourne des films à petit budget dans le sous-sol de sa boutique… 

Comme il le dit lui-même, Claude Zidi a un casier judiciaire chargé : "12 condamnations non amnistiables par la critique. L'accusation est simple : beaucoup de francs lourds pour des films légers"…. Retrouvons le réalisateur en plein flagrant délit de récidive sur le tournage des Sous-doués en vacances.

Les rois du nanar : les Charlots…

Personne ne les a oubliés… Les Charlots débutèrent dans un nanar et ne firent jamais d'infidélités au cinéma décalé…

A Marseille, Philippe Clair tourne quelques scènes de sa dernière comédie La grande java. Sur le lieu du tournage, rencontre dissolue avec le réalisateur et les acteurs principaux du film : Les Charlots et Francis Blanche. La grande java est le premier film des acteurs comiques.

Retrouvons-les un an plus tard, au cours d'une interview très loufoque…

Leur carrière, désormais lancée, ils enchaînent avec le tournage des Bidasses. Avec ce film, nos trublions de la pellicule entrent à jamais dans le Panthéon des acteurs "nanardisés" mais adulés.

Même les grands acteurs d'Hollywood n'échappent pas aux nanars. En 1975, Mickey Rooney est à l'affiche de Bons baisers de Hong Kong aux côtés des Charlots. Un tournage plein de bonne humeur. Mais quelle est donc l'histoire de ce film ? Pas sûr que les acteurs aient tout compris… Nous non plus !

Le nanar : bide ou succès ?

Certains nanars deviennent des succès cinématographiques. Un exemple ? Il y en a tellement…

Sur le tournage de Douce violence de Max Pécas aux studios d'Epinay en 1960.

1973. Nattes blondes et casque arborant une croix gammée… nous sommes sur le tournage du nouveau film de Philippe Clair : Le Führer en folie. Une comédie décalée, dans laquelle Alice Sapritch  interprète le personnage d'Eva Braun et Henri Tisot un Hitler déjanté.

1974. Pour l'avant-première du film à Marseille, Philippe Clair endosse le costume de journaliste et interviewe ses propres comédiens. Une auto-promo hilarante digne de ce génial nanar.

1977. Un grand classique du héros de nanar : le "troufion". Arrête ton char... bidasse de Michel Gérard, avec Darry Cowl et Pierre Tornade, en est un très bon exemple.

1980. Certains comédiens excellent dans l'art du ridicule et on adore ! On ne peut pas s'ennuyer sur le plateau d'un tournage tel que C'est pas moi, c'est lui, de et avec Pierre Richard, Aldo Maccione et Henri Garcin.

Mai 1982. On tourne le 6e volet des Gendarmes à Saint Tropez. Le réalisateur le dit lui-même "Il n'y a pas de thème, ce sont des films de distraction. Ce qui n'est pas si simple, sinon tout le monde en ferait." L'ambiance est bonne. Louis de Funès et Michel Galabru travaillent consciencieusement au milieu de gendarmettes intenables.

Comment "vendre" un nanar en interview ?

Pas facile de défendre un nanar face aux journalistes. Mais promo oblige, acteurs et chroniqueurs jouent le jeu…

Débuter une carrière au cinéma, c'est possible, en jouant dans un bon nanar… Quoique… En tout cas, les jeunes comédiennes de Marche pas sur mes lacets de Max Pécas : Vanessa Vaylord et Bijou Kneppert, en sont persuadées. 

1983. Être acteur dans ce genre de films, c'est jouer des rôles de composition, parfois étonnants. Quand le journaliste demande à Françoise Blanchard et Fanny Magier, respectivement victime et zombie dans le film de Jean Rollin, La morte vivante, comment elles ont abordé leur rôle et si c'est facile de se faire dévorer… Admirez le professionnalisme de leur réponse.

1986. Si vous comptez faire carrière, mieux vaut éviter le nanar… Surtout si vous jouez entièrement masqué. Comme le souligne la journaliste, "Sur le tournage du film d'épouvante "Devil Story" (ou "Il était une fois le Diable") à Ecretteville, tous les ingrédients de ce genre sont présents et pour la première fois dans un film français est présent un monstre entièrement masqué". L'acteur Pascal Simon et le réalisateur Bernard Launois en sont convaincus : "On peut faire aussi bien que les américains"…. Rien n'est moins sûr…

Nanars made in USA

En parlant des Américains, voici deux maîtres du nanar d'action : Chuck Norris et Lee Marvin qui évoquent ici leur film Delta force.

1985. Henry Chapier reçoit  Chuck Norris à l'occasion de la sortie en salle du film d'Andy DavisSale temps pour un flic, dont il est l'interprète principal. Il y est question de sa popularité aux États-Unis, sa prédilection pour les rôles de policier, la puissance de la Maffia aux USA, sa popularité inattendue en France et le succès de Delta force.

1988. La nouvelle star américaine Steven Seagal est à Paris pour présenter son film Nico, réalisé par Andrew Davis.

Pour aller plus loin

le site Nanarland.com

Rédaction Ina le 31/08/2016 à 11:57. Dernière mise à jour le 02/09/2016 à 13:48.
Art et Culture Cinéma