Le musée d'Orsay

Redaction Ina le 25/11/2006 à 00:00. Dernière mise à jour le 28/11/2016 à 15:49.
Musées et expositions Beaux Arts Architecture
Le musée d'Orsay

Avant d'être transformé en musée et inauguré le 1er décembre 1986 par François Mitterrand, le bâtiment a d'abord hébergé une gare puis… une troupe de théâtre. Retour sur l'histoire mouvementée de l'un des joyaux de l'architecture parisienne.

Au top 10 des sites de France les plus visités

Au classement des sites de France les plus visités, le Musée d'Orsay arrive en 9e position ! En 2005, près de 2 millions de visiteurs sont venus admirer ce chef-d'oeuvre de l'architecture parisienne, reconnaissable entre tous grâce à ses horloges monumentales et ses immenses baies vitrées. Difficile d'imaginer qu'à la fin du XIXe siècle, sur ce même emplacement, ne s'étalaient que des décombres… Incendié au cours des événements de la Commune, le majestueux Palais d'Orsay (qui s'élevait alors en ces lieux et hébergeait la Cour des Comptes) est resté en ruines pendant près de 30 ans.

Flânerie au musée d'Orsay, 1996

De la pierre pour cacher le fer

La Compagnie des Chemins de fer d'Orléans a alors l'idée de racheter le terrain, pour y installer une gare au centre de Paris. Inaugurée pour l'Exposition universelle de 1900, la station monumentale (dont la nef principale mesure plus de 130 mètres de long) se veut très moderne : plans inclinés et monte-charges pour les bagages, ascenseurs pour les voyageurs… Afin de s'insérer au mieux dans l'environnement prestigieux qui l'entoure (à proximité du Louvre et du jardin des Tuileries), l'architecte Victor Laloux a masqué les aspects industriels du bâtiment – comme la structure métallique de la verrière – par un revêtement en pierre de taille, un matériau beaucoup plus noble.

Histoire de la gare d'Orsay, Des racines et des ailes, 2003

Salle de cinéma, de théâtre ou des ventes !

Après avoir connu une intense activité ferroviaire (accueillant parfois plus de 200 trains par jour), la gare d'Orsay décline peu à peu, en raison de l'obsolescence de ses équipements. Pendant la seconde guerre mondiale, elle servira de centre d'expédition des colis, puis de lieu d'accueil des prisonniers, à leur retour d'Allemagne en 1945. Son utilisation est devenue presque anecdotique, voire insolite… La station se transforme tour à tour en décor de cinéma pour le film d'Orson Welles « le Procès » en 1962, puis en théâtre pour accueillir la troupe de Madeleine Renaud et Jean-Louis Barrault en 1968, et même en salle des ventes (au moment de la rénovation de Drouot, en 1974).

La transformation de la gare d'Orsay en musée du XIXème siècle

Visite du musée d'Orsay, 1989

Menacé de démolition

Dans les années 60, il est question de démolir le bâtiment… Considéré comme le dernier avatar du mauvais goût « fin de siècle », ses jours sont comptés. Mais, contrairement aux Halles de Baltard, démolies en 1969, Orsay bénéficie du regain d'intérêt pour l'architecture du XIX e qui se profile dans les années 70. En 1978, la gare est classée monument historique et l'idée d'y installer un musée dédié à l'art de la seconde moitié du XIX e siècle est lancée. Il verra le jour huit ans plus tard.

La restauration du musée d'Orsay, 1985

Trois présidents, neuf ans de travaux

La transformation de la gare en musée aura mobilisé trois présidents de la République. Agréé par Georges Pompidou, le projet est ensuite soutenu par Valéry Giscard d'Estaing, puis par François Mitterrand. Pour tous, il est impératif de respecter l'architecture de l'ancienne gare : ainsi, la nef et la voûte doivent rester intactes, tout comme les piliers et les poutres en fer….

Le 1er décembre 1986, après 9 ans de travaux, le musée d'Orsay est inauguré par François Mitterrand. Pour la première fois (et la seule jusqu'à aujourd'hui), un lieu de culture est consacré à l'art de la période 1848-1914 sous toutes ses formes : peinture, sculpture, photographie…Mais aussi architecture : le bâtiment lui-même en est l'une des meilleures illustrations.

Réouverture du musée d'Orsay, 1986

Que peut-on voir à Orsay ?

Cézanne à Orsay, 1988

Les donations du musée d'Orsay, 1994

Acquisitions récentes du musée d'Orsay, 1996

Le nu masculin, 2013

La Nuit au musée, 2014