La vogue du polar

Au début des années 50, le polar se dévore à toutes les sauces. Les Français se passionnent pour les « detective novels », qu'ils soient à lire (les éditions du Masque) ou à écouter (succès des adaptations radiophoniques des œuvres de Georges Simenon). La première émission de Pierre Billard, « Le Jeu du Mystère et de l'Aventure », va s'inscrire dans cette vogue de « suspense ». Apparue en 1952, elle se compose d'une dramatique policière, inédite ou adaptée. L'année suivante, l'ancien membre du Centre des études radiophoniques réitère avec « Faits Divers », une pièce de théâtre radiophonique inspirée des petits (ou gros) faits divers qui défrayent (ou non) la chronique.

Boileau et Narcejac

Grâce à ses deux émissions, Pierre Billard s'entoure d'une équipe de brillants écrivains, tels Pierre Boileau, Thomas Narcejac, Jean Cosmos ou encore François Billetdoux. Et c'est sans aucune hésitation qu'il leur propose en 1957 de participer à la réalisation de son nouveau programme : « Les Maîtres du mystère ». L'idée de départ : adapter des romans policiers pour la radio. Mais très vite, Billard s'aperçoit que « de bons ouvrages ne font pas forcément de bonnes adaptations » et décide de se concentrer sur la mise en ondes de pièces originales.

La « méthode Billard »

Le succès des « Maîtres du mystère », qui rassemblent certains soirs jusqu'à 12 millions d'auditeurs, tient principalement à la méthode de son concepteur. Pas besoin de bruitages ni d'autres fioritures, il se focalise sur les dialogues et le jeu des acteurs. Pour Pierre Billard, il est important de travailler dans l'urgence pour que les comédiens conservent la fraîcheur du premier contact avec leur personnage et approchent ainsi toujours plus du réel. En pratique, Rosy Varte, Michel Bouquet ou encore Juliette Gréco, ne disposent souvent que d'une prise d'enregistrement !

Diffusé du Zaïre à l'Australie

L'aventure se prolonge jusqu'en 1974, même si à cette époque le programme prend le nom de « Mystère, Mystère ». Après son interruption, Pierre Billard en autorise la rediffusion afin de consoler les milliers de fans qui abreuvent la radio de courriers de protestation. En 1995, « Les Maîtres du mystère » sont ainsi retransmis dans plus de 26 pays, du Zaïre à l'Australie. Plus de 50 ans après sa création, l'engouement pour l'émission ne faiblit pas. Les auditeurs de l'époque, leurs enfants ou même leurs petits-enfants semblent toujours hypnotisés dès les premières mesures du générique d'André Popp.

Rédaction Ina le 10/08/2006 à 00:00. Dernière mise à jour le 10/04/2015 à 19:01.
Téléfilms et Dramatiques Intrigues policières