Les réflexions sur les violences policières se poursuivent après qu’Emmanuel Macron a demandé au gouvernement de se pencher sur ce phénomène. Une arme notamment est au coeur des critiques, le lanceur de balles de défense, le LBD40. Alors qu’il était encore au stade expérimental, en 2007, un jeune étudiant a été visé par cette arme, il a perdu la vue d’un oeil. Il s’agit de Pierre Douillard. Nous l'avons rencontré.

Rédaction Ina le 17/01/2020 à 18:32.
Economie et société