L'armée française change de chef : le général François Lecointre quittera ses fonctions après le 14 juillet. En 2008, son prédécesseur Jean-Louis Georgelin définissait sa fonction.

En fonction depuis quatre ans, le chef d'état-major des armées (CEMA), le général François Lecointre, va quitter ses fonctions et être remplacé par l'actuel chef d'état-major de l'armée de Terre, le général Thierry Burkhard. Le général Lecointre avait succédé en juillet 2017 à Pierre de Villiers, qui avait démissionné avec fracas sur fond de coupes budgétaires et de réformes.

Le CEMA reste en poste en général environ trois ans. Ce fut aussi le cas pour Jean-Louis Georgelin, en fonction entre fin 2006 et début 2010.

Dans l'archive en tête de cet article, qui date de 2008, le reportage suit le général lors d'un déplacement. Il résume en une phrase sa fonction à la tête des trois armées : "Le chef d'état-major des armées est celui qui doit donner du sens à l'action de ses hommes". Le commentaire assure que le général Georgelin s'est fixé une mission : "être un chef de guerre qui galvanise ses troupes". 

Pour le général Lecointre, il décrit cette fonction comme un "poste charnière entre le politique et le militaire", et qui est "difficile, éprouvante : elle vous force à une grande honnêteté vis-à-vis des politiques sur les conséquences des décisions, qu'il faut ensuite mettre en oeuvre en y adhérant pleinement".

Rédaction Ina le 14/06/2021 à 17:36.
Economie et société