Avant l'ère des autoroutes, la Nationale 7 était la route des vacances par excellence. Pour le début de l'été, La Poste met à l'honneur cette route mythique avec la mise en vente de 8 timbres collectors. Nous vous emmenons sur la "Route 66" à la française. En voiture !

Longtemps, la route bleue fut le seul moyen pour se rendre sur la Côte d'Azur. 996 kilomètres bucoliques reliant Paris au sud de la France, en passant par l'ouest de la Bourgogne, le nord de l'Auvergne, la vallée du Rhône, le massif de l'Esterel. Détrônée aujourd'hui par l'A7, plus rapide mais moins pittoresque, la RN7 attire dorénavant tous les nostalgiques d'une époque où il fallait prendre son temps. De villages en stations-service, on parcourait près de 1000 km (le jeu des 1 000 bornes tirerait son nom de la Nationale 7) à travers le terroir français.

Quoi de mieux pour commencer notre périple qu'une chanson ? "Route des vacances qui traverse la plus belle partie de la France...". Immortalisée par Charles Trenet en 1955, la chanson Nationale 7 est avant tout un hymne aux congés payés.

"De toutes les routes de France d'Europe; 
Celle que j'préfère est celle qui conduit
En auto ou en auto-stop
Vers les rivages du Midi
Nationale 7..."

 

On est heureux sur la Nationale 7 !

Cette vidéo muette de 1958 nous plonge dans l'ambiance des départs en vacances, avec sa cohorte de véhicules - déjà à l'époque - en route pour les plages méditerranéennes. Ambiance rétro assurée.

 

1958, 1967, même dans les années 80 : chaque année, les même embouteillages se formaient sur la "route bleue". Avant l'A7, on mettait deux jours à descendre au soleil et on prenait le temps de vivre, de faire des pauses et de goûter les produits régionaux, les melons par exemple.

En 2003, un musée était créé par une association de passionnés bucoliques. Il rendait hommage à la route des vacances pour le plus grand plaisir des nostalgiques. En 2003, ce sujet du JT de F2 dressait le portrait de ces nostalgiques de la Nationale 7.

 

 En 2005, victime de la décentralisation, la Nationale 7, découpée en tronçons, devient une route départementale.

Rédaction Ina le 07/07/2014 à 16:31. Dernière mise à jour le 21/06/2021 à 13:48.
Economie et société