La France et les migrants, une longue histoire...

Redaction Ina le 11/09/2015 à 10:54. Dernière mise à jour le 12/12/2017 à 11:12.
Economie et société
La France et les migrants

L’hexagone a toujours été une terre d'accueil et un refuge pour les opprimés. A l'occasion de la Journée Internationale des Migrants, retour sur les précédentes vagues d'immigrations.

migrants620

L'immigration en France

L'immigration est un phénomène ancien et récurrent. Tantôt économique, tantôt politique, elle est inséparable de l'histoire de la France. Retour sur les différentes vagues d'immigration depuis le début du XXe siècle.

En 1915. Les Turcs décident d'éliminer les Arméniens. Ceux qui le peuvent quittent leur pays. Ils sont des milliers à se réfugier en France. En 1983, intégrés, les Arméniens sont 80 000 en Ile-de-France et perpétuent le souvenir et les traditions. 

Dans les années 20-30, les Polonais forment le gros des bataillons de migrants pour fuir la misère. Jean-Noël Jeanneney, historien, retrace l'histoire de l'immigration polonaise depuis le XIXème siècle...

Dès 1936, des milliers d'Espagnols fuient la dictature franquiste et franchissent les Pyrénées. 200 000 Républicains se réfugient en France. Images muettes de 1937.

1946. Des milliers d'Italiens du Val d'Aoste fuient la misère. Au mépris du danger, ils traversent les Alpes dans la neige et le froid pour trouver une vie meilleure en France. Certains ne termineront pas le voyage…

L'immigration économique

Les gouvernements italiens de français s'organisent et passent des accords pour permettre à 200 000 Italiens de travailler hors de leur pays.

Après-Guerre, la France a besoin de mains-d'œuvre. Elle recrute au-delà de ses frontières. En 1957. Arrivée de travailleurs kabyles pour les industries.

1962. Arrivée d'ouvriers italiens chez Renault qui leur offre un logement.

la question du logement devient épineuse. Les moins chanceux s'entassent dans d'immenses bidonvilles aux portes des villes. L'État organise un grand plan de constructions de HLM.

Au début des années 60, une autre vague d'immigration déferle, celle des migrants des pays de l'est fuyant le communisme et la misère. Certaines communes françaises désertées accueillent les accueillent pour repeupler les campagnes. 

Fuir les dictatures

1973. Le Portugal vit sous la dictature des colonels. Pour de nombreux portugais sans emploi, la seule solution est la fuite vers la France. L'industrie en plein essor profite de cette main d'œuvre peu chère. Plus de trois millions d'immigrés vivent dans l'hexagone à l'époque, un tiers travaille.

Dès 1975, les vietnamiens fuient l'horreur des Khmers Rouges. "Nous n'avons plus d'avenir, on nous a tout pris. Si bien que nous avons tout quitté pour retrouver la liberté". Après plusieurs mois, la plupart auront trouvé un logement et un emploi. Accueil des premiers réfugiés qui ont payé des fortunes pour quitter leur pays.

1987. La télévision suit des réfugiés vietnamiens à bord des boat people. Les réfugiés ne regrettent rien car "La liberté est ce qui est le plus important. La France n'est pas un paradis et on sait qu'on doit travailler".

La France accueillera au total près de 50 000 vietnamiens jusqu'à la fin des années 80.

L'intégration : témoignages

Au fil des années, après le temps de la solidarité et de l'accueil d'urgence, la majorité des migrants qui ont frappés à sa porte sont parfaitement intégrés.

Paroles d'immigrés :

1981. Quatre polonaises, filles de migrants racontent le périple de leurs parents. Elles évoquent le racisme, la reconstruction et l'intégration…

1984. François Cavanna évoque l'immigration italienne et le parcours de sa famille. (document audio)

1994. Henryk Finkelsztajn, immigré juif ashkénaze, raconte son histoire depuis l'arrivée de ses parents originaires de Pologne à Paris.

Pour aller plus loin

Immigration clandestine : les naufrages (article)

La crise des migrants (playlist)

La jungle de Calais (playlist)

Les Italiens, migrants des années 40 (vidéo) 

La mort d'Aylan : l'image de la honte (vidéo) 

Les évadés : Reportage sur l'arrivées des immigrés clandestins, à Lampedusa, Italie, puis la tentative d'intégration dans un village, à Lozarno. 2013 (vidéo)