L'organisation mondiale de la santé (OMS) réunit son Assemblée mondiale, dans le contexte de crise du Covid-19 et alors que Donald Trump a suspendu la participation financière des Etats-Unis, l'accusant d'avoir mal géré l'épidémie de coronavirus. Retour sur l'histoire d'un organisme né des ruines de la Seconde Guerre mondiale pour combattre les maladies infectieuses dans le monde.

L’organisation mondiale de la Santé a été créée le 7 avril 1948. Depuis plus de 70 ans, elle a pour but d’amener tout la population mondiale au niveau de santé le plus élevée qui soit.

En 1919, la Société des nations (SDN), qui deviendra par la suite l’Organisation des Nations Unies, crée un "comité d’hygiène". A la suite de l’épidémie de grippe espagnole qui a fait 20 millions de morts, la SDN se dote d’un organisme dédié à la santé. La France et le Royaume-Uni sont à la tête de ce comité qui couvre près de 70% du globe.

En 1945, ce comité deviendra l’Organisation mondiale de la Santé. Sous l’égide de l’ONU, l’OMS lutte pour l’éradication des maladies infectieuses dans le Tiers-Monde.

OMS 2 312

Le siège de l'OMS à Pregny-Chambésy en Suisse

En 1947, sur les ondes de la RDF, André Cavaillon, directeur général de la santé au Ministère de la santé publique et de la population évoquait les raisons qui ont conduit à la création de l'OMS : "Ces raisons sont bien simples. La seconde guerre mondiale a causé d’innombrables ruines. […] Il était urgent de confier à un organisme international la tâche d’appliquer les remèdes modernes."

L’Organisation mondiale de la Santé se préoccupe des problèmes de santé au niveau mondial. A la fin des années 1960, l’organisation lance un vaste programme d’éradication de la variole, une maladie qui touche principalement l’Afrique et l’Asie. En 1977, la maladie est totalement éradiquée après le dernier cas connu en Somalie.

Dans les années 2000, les enfants n’étaient pas assez vaccinés contre l’hépatite B et la fièvre jaune. Pourtant, ce n’est pas qu'une question financière. Le docteur Jean-Marc Olivé, du programme élargi de vaccinations de l’OMS, précisait : "Pour administrer ces vaccins, cela coûterait 80 centimes de fonds externes. Quand on compare avec les dépenses militaires, ces dernières représentent mille fois plus."

Aujourd’hui, l’Organisation mondiale de la Santé continue de mener ses actions à travers le monde. En 2016, elle a appelé les gouvernements à appliquer une classification aux films comportant des scènes de consommation de tabac.

En pleine crise du coronavirus, Donald Trump a annoncé, mardi 14 avril, qu'il suspendait la contribution des Etats-Unis au budget de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). L'organisme est coupable à ses yeux d'avoir commis de nombreuses "erreurs" dans sa gestion de l'épidémie.

Les Etats-Unis finançaient jusqu'alors l'OMS à hauteur de 400 à 500 millions de dollars chaque année, ce qui en fait le premier contributeur de son budget. Donald Trump a expliqué qu'il coupait les vivres le temps qu'une étude soit menée "pour examiner le rôle [de l'OMS] dans la mauvaise gestion et la dissimulation de la propagation du coronavirus".

Rédaction Ina le 03/04/2018 à 13:38. Dernière mise à jour le 18/05/2020 à 10:14.
Sciences et techniques