Le pétrole : arme politique ?

17 Octobre 1973. Les membres de l'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) réunis au Koweit en pleine guerre du Kippour décident de fermer le robinet de l’or noir aux pays qui soutiennent Israël dans la guerre du Kippour.

Décision de l’OPEP, 17 octobre 1973

C’est une grande surprise sur l’échiquier international puisque quelques jours avant cette prise de décision, la Premier ministre israélienne Golda Meir affirmait confiante qu’elle ne croyait pas à l’utilisation du pétrole comme arme politique. Quant à l’égyptien Abdel Kades Hatem, il se montrait rassurant en confirmant que le pétrole ne serait jamais utilisé contre les pays amis…

Le pétrole moyen de pression politique ? Octobre 1973

Le choix de l’embargo

Les représentants des pays arabes pétroliers réduisent la production pétrolière mensuelle de 5 %. Ils demandent l’évacuation des territoires occupés et la reconnaissance des droits des Palestiniens.

Pétrole arme politique, septembre 1973

Le 18 octobre, le roi Fayçal d’Arabie décide un embargo total sur les livraisons destinées principalement aux États-Unis, puis aux Pays-Bas.

Déclaration de Fayçal d’Arabie sur le rationnement

Les pays arabes souhaitent sensibiliser le monde occidental à la question palestinienne.

Les pays arabes s’expliquent, novembre 1973

Une pénurie mondiale

La pénurie provoque une panique généralisée chez les consommateurs. Chacun prend conscience du poids du pétrole dans sa vie quotidienne.

Micro-trottoir, janvier 1974

Les prix du baril explosent : ils quadruplent au cours des cinq mois suivants provoquant une grave crise énergétique dans les pays sanctionnés.

Situation aux USA, décembre 1973

En France, les distributeurs de fioul sont rationnés par les compagnies pétrolières.

Rationnement des revendeurs, octobre 1973

Gestion de la crise

Les États-Unis font face à une crise inédite. Le rationnement entre en vigueur.

Crise aux USA, février 1974

Plusieurs heures sont désormais nécessaires pour faire le plein. Les grosses limousines vont-elles devoir rester au garage ?

Crise aux USA, 20 février 1974

Finalement, ce sont les grandes compagnies elles-mêmes qui sont chargées d’organiser le rationnement.

Organisation de la distribution, mars 1974

En France, le Premier ministre Pierre Messmer s’adresse aux Français pour leur exposer les grandes lignes de la nouvelle politique énergétique axée sur les économies d’énergie mais surtout sur le nucléaire civil, avec le lancement de la construction de 13 centrales à travers le pays.

Pierre Messmer, novembre 1973

De leurs côtés, les États-Unis organisent un cartel international pour contrecarrer la politique de l’OPEP. La France s’y oppose, c’est un échec.

La position américaine, 4 janvier 1974

La tension monte encore lorsque les Américains réfléchissent à une intervention militaire directe dans la péninsule arabique pour prendre le contrôle des principaux champs pétrolifères. Ils envisagent également d’utiliser les Iraniens comme sentinelle dans le Golfe persique.

Pétrole iranien, 1973

La fin de l’embargo

Ces hypothèses sont balayées par le 4ème sommet d’Alger.

Sommet d’Alger, 23 novembre 1973 (audio)

A partir de janvier, les 13 pays de l’OPEP ne vont cesser de se réunir pour réfléchir à l’avenir de l’embargo pétrolier. A Genève d’abord.

Réunion à Genève, janvier 1974

Le 12 mars, au cours d’une nouvelle réunion, les dirigeants arabes décident enfin de relancer l’approvisionnement mondial en pétrole.

Réunion de l’OPEP, 12 mars 1974

La décision finale de lever l’embargo est prise à Vienne.

Réunion de l’OPEP à Vienne

Et validée sous l’influence du président égyptien Anouar El Sadate le 18 mars 1974.

Levée de l’embargo, 18 mars 1974

De fait, l'OPEP ne retrouvera plus un tel niveau de puissance sur le plan économique et politique et les objectifs affichés de l'embargo ne seront pas atteints. Quant au choix du nucléaire comme palliatif énergétique, s’il a trouvé un écho dans le monde entier, il n’a pas totalement infléchi la dépendance au pétrole.

Rédaction Ina le 13/03/2014 à 14:46. Dernière mise à jour le 11/04/2015 à 11:55.
Economie et société