« Amalgame, amer, amiral, algèbre, calibre, carafe, crédit, chemise, raquette, alcôve, abbé, alcool, alchimie, jasmin »… Tous ces mots du vocabulaire français trouvent leur origine, directe ou indirecte, dans la langue arabe. Une liste non exhaustive qui montre l’influence culturelle de cette langue née dans la péninsule arabique, et dont la première inscription écrite attestée remonte au IVe siècle ap. J.-C...

L'arabe, langue du Coran et langue de culture et de science

L’arabe est une grande langue de savoir et de culture. Langue du Coran, c’est une langue sacrée qui permet de fixer par écrit les paroles du Prophète Mohammed au VIIe siècle ap. J.-C. A partir de ce moment fondateur, qui voit la conversion à l’Islam des tribus bédouines de l’Arabie, le Sud et l’Est de la Méditerranée subissent en un peu plus d’un siècle l’influence de la civilisation arabo-musulmane. Au milieu du VIIIe siècle, l’empire arabe s’étend de l’Espagne aux rives de l’Indus, et la langue arabe se diffuse largement dans ces vastes territoires.

En plus d’être la langue sacrée du Coran, l’arabe est appréciée pour sa rigueur, sa précision. Au Moyen Age, c’est pour le bassin méditerranéen une langue scientifique incontournable, qui sert les mathématiques, la médecine, le droit, l’astronomie, la philosophie, et l’art de la calligraphie.

L'arabe, langue de poésie pour les peuples pré-islamiques de la péninsule arabique

Dévoilant l’esprit de ses origines pré-islamiques, lorsque cette langue était avant tout utilisée oralement par les Bédouins de la péninsule arabique, l'arabe signifie « savoir bien s’exprimer ». Selon le spécialiste franco-marocain Jean-Jacques Schmidt, « l’Arabe est celui qui sait s’exprimer de la façon la plus juste ». L’arabe est aussi une langue de prestige pour la poésie, c’est même cette discipline qui aurait façonné profondément la langue, lui conférant ses premières lettres de noblesse.

L'arabe, langue sémitique et langue d'Adam selon la légende... 

L’arabe est une langue de la famille chamito-sémitique (de la même famille que le berbère ou l’égyptien ancien). Par ses racines sémitiques, l’arabe est ainsi proche également de l’hébreu moderne.

Une filiation avec le judaïsme si proche que selon une légende, l’arabe aurait été la langue parlée par Adam au paradis : « Après le péché originel, Dieu aurait puni Adam en l’envoyant sur terre, où cette langue arabe originelle se serait déformée, et se serait transformée en araméen occidental, ou syriaque. Ce n’est que plus tard, après qu’Adam s’est repenti de ses fautes, que Dieu lui a rendu l’arabe ; ensuite, Ismaël, le fils d’Abraham et père légendaire du peuple arabe, a donné cette langue aux peuples du Nedj et du Hedjaz », deux régions de la péninsule arabique, aujourd’hui principalement sur le territoire de l'actuelle Arabie Saoudite, afin qu’ils puissent communiquer entre eux.

C'est à partir de cette région qu'au VIIe siècle ap. J.-C., les tribus arabes nouvellement converties à l'Islam se lanceront à la conquête du monde antique. 

Aujourd'hui, l'arabe est une langue majeure du monde moderne, parlée par près de 300 millions de locuteurs. En outre, étant la langue du Coran, elle est culturellement proche pour le milliard de personnes de confession musulmane dans le monde.

Rédaction Ina le 11/12/2018 à 14:29. Dernière mise à jour le 18/12/2018 à 08:53.
Art et Culture