Le 30 octobre 1974, Mohamed Ali et George Foreman s'affrontaient à Kinshasa pour le titre de champion du monde de boxe. "Le combat dans la jungle" est alors un événement populaire et médiatique sans précédent pour l'époque.

Zaïre, Kinshasa, Stade du 20 mai, 30 octobre 1974. Le vieillissant mais endurant Mohamed Ali met au tapis le jeune et puissant George Foreman au bout de 8 rounds dans un stade plein à craquer. Devant près de 100 000 spectateurs, le combat est alors un véritable événement populaire et médiatique. 

Il faut dire que c'est la première fois qu'un tel événement se produit en Afrique. Des artistes de renommée internationale comme James Brown, B. B. King ou Lloyd Price sont même présents après avoir participé à un festival de musique. Mohamed Ali et George Foreman se voient même offrir 5 millions de dollars chacun par le Président de la République du Zaïre Joseph-Désiré Mobutu

"Ali, tue-le" scandaient les Zaïrois pendant le combat.

Si Georges Foreman est à 25 ans le champion du monde poids lourd en titre de boxe, les 100 000 spectateurs du stade sont pourtant acquis à la cause de Mohamed Ali qui a toujours soutenu la cause des noirs au contraire de son adversaire. Pendant tout l'été précédant le combat, le boxeur de 32 ans s'est entraîné à courir le long du fleuve Congo, sous les acclamations de la population. Mohamed Ali a alors un objectif, encaisser les coups puissants de Foreman et l'inciter à se fatiguer. De son côté, le champion du monde en titre s'entraîne en frappant des sacs de boxe. Un choix qu'il regretta à l'issue du match : "J'ai commis l'erreur de prendre trop de risques avec Ali qui est un maître en matière d'obstruction. Je me suis épuisé à le frapper sans résultat positif. Après 5 reprises, je me suis senti sans force. Mohamed Ali avait tout le pays pour lui." Les Zaïrois scandaient même "Ali, boma ye!" ("Ali, tue-le", en langue lingala).

Au bout du 8ème round, Mohamed Ali met au tapis Georges Foreman avec un crochet du droit. Le boxeur se relève avec une seconde de retard. C'est la première fois que Foreman est battu sur KO. Mohamed Ali redevient ainsi champion du monde, 7 ans après avoir perdu sa couronne pour avoir refusé d’effectuer son service militaire au sein de l’armée américaine alors en guerre au Vietnam. A l'issue du combat, Mohamed Ali a déclaré à propos de son adversaire : "Foreman est fort et puissant mais ce n'est pas un grand boxeur. Il est trop rudimentaire et manque complètement d'intelligence de ring. Il ne m'a jamais touché sérieusement. Joe Frazier m'a donné plus de mal. Je vais poursuivre ma carrière et défendre mon titre mondial. " 

Mohamed Ali est devenu une dernière fois champion du monde quelques années plus tard en 1978. Celui qui était surnommé "The Greatest" est mort en 2016 à l'âge de 74 ans. Quant à Georges Foreman, il aura bien du mal à se remettre de cette défaite. Presque 20 ans après le combat à Kinshasa, Foreman sera pourtant sacré une nouvelle fois champion du monde en 1994 à l'âge de 45 ans.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                           Jérémie Gapin

Rédaction Ina le 24/10/2019 à 16:31. Dernière mise à jour le 24/10/2019 à 16:43.
Sport