keith 1

Berceau de la contre culture, New York rassemble au début des années 80 un grand nombre d’artistes d’avant-garde à East village. C’est là que Keith Haring, un plasticien d’une vingtaine d’années, passe la plupart de son temps. Il y fréquente Jean-Michel Basquiat et rencontre Andy Warhol qui devient son mentor.

Comme beaucoup de jeunes artistes de cette époque, Keith Haring est inspiré par le Pop Art et l’art de rue. Pour lui, les murs de la ville constituent un espace de liberté total où il peut exposer son travail au plus grand nombre.

Le métro devient son terrain de jeu favori. Il dessine à la craie sur les encarts publicitaires une série de personnages qui vont le rendre célèbre : chiens, danseurs, et son emblématique bébé.

Keith Haring 312

Le style de Keith Haring se caractérise par des traits simples et des couleurs vives. Comme dans la tradition japonaise, il ne fait aucun travail de préparation. Toute son œuvre découle de la spontanéité. Sa main est la continuité de sa pensée.

Invité dans tous les grands rassemblements d’art, Haring devient rapidement incontournable. Il quitte alors les couloirs de métro new yorkais pour les grandes capitales du monde. Fort de son succès, il ouvre sa propre boutique d’objets dérivés qu’il baptise Pop shop.

Homosexuel, il milite contre toutes les discriminations et les injustices. Artiste engagé, il crée sa propre fondation pour venir en aide aux enfants malades. Ainsi, il décore gratuitement l’Hôpital Necker de Paris et la maternité de Monaco.

 

Keith Haring peint bénévolement à la maternité de l’hôpital Princesse-Grace de Monaco. 1990.

Un dessin de l’artiste est utilisé  pour l’étiquette Mouton Rothschild 1988.

Interviewé par Thierry Ardisson dans Lunettes noires pour nuits blanches, Keith Haring évoque William Burroughs, Pierre Alechinsky, le marché de l’art, Jean-Michel Basquiat et Andy Warhol.
keith 2

Keith Haring décède du Sida en 1991. Il a 31 ans. Il laisse derrière lui une œuvre dense et colorée qui continue d’attirer l’attention du public et inspire les artistes d’aujourd’hui.

Retour en images sur les précédentes expositions et rétrospectives françaises de l’artiste New Yorkais :

Biennale d’art contemporain de Paris. 1985.

Exposition au CAPC de Bordeaux. 1986.

Rétrospective au Mussée Maillol. 1999.

Exposition au musée d’art contemporain de Lyon. 2008.
Rédaction Ina le 17/04/2013 à 14:58. Dernière mise à jour le 11/04/2015 à 10:11.
Art et Culture