Le 19 janvier 1919, l'aviateur Jules Védrines réalisait l'exploit de poser son avion sur le toit des Galeries Lafayette à Paris. Il s'agit là d'un des plus grand exploits de l'aéronautique dont l'origine se trouve dans une opération commerciale...

Alors que la Première Guerre mondiale n'a pas encore commencé, le célèbre magasin des Galeries Lafayette situé Boulevard Haussmann à Paris lance une ambitieuse opération commerciale. Quiconque se posera sur le toit des Galeries se verra remettre la somme de 25 000 francs. Il n'en fallait pas plus pour que l'aviateur Jules Védrines relève le défi quelques années plus tard, en 1919. Le challenge est ambitieux car la piste d'atterrissage est à peine plus grande qu'une piscine. Le pilote Roland Garros, un temps intéressé, y renoncera finalement.

Le 19 janvier 1919, à bord de son Caudron G III, Jules Védrines décolle d'Issy-Les-Moulineaux. Malgré l'interdiction de la préfecture de Paris, il se pose quelques minutes plus tard sur le toit des Galeries Lafayette, sous les yeux des parisiens. Il empoche ainsi la récompense mais se verra infliger une amende dont le montant n'est pas connu.

Jules Védrines est décédé quelques mois après cet exploit, le 21 avril 1919. Lors d'un vol au dessus de la Drôme, son avion se crashera en tentant de rallier Rome en Italie.

Rédaction Ina le 16/01/2019 à 11:11. Dernière mise à jour le 16/01/2019 à 16:46.
Histoire et conflits