Le film d'Audrey Estrougo sur la naissance du célèbre groupe de rap est en compétition officielle du Festival de Cannes 2021. En 1990, le collectif mêlait musique, graffiti et bonnes réparties.

En séances de minuit du 74e Festival de Cannes, les noctambules pourront découvrir en compétition officielle le biopic consacré au groupe de rap NTMSuprêmes d'Audrey Estrougo. Le long-métrage sortira dans les cinémas le 24 novembre 2021. L’intrigue se déroule en 1989 lors de la formation du groupe et sera portée par Théo Christine qui incarnera Joeystarr, et Sandor Funtek qui jouera le rôle de Kool Shen.

Notre archive en tête de cet article date de 1990 et est tirée de l'émission "Une pêche d'enfer" diffusée sur FR3. On y voit les débuts du collectif NTM, différemment baptisé avec le temps 93 NTM, Suprême NTM ou NTM 93. A cette époque, le groupe est encore hétéroclite, formé d'adeptes de plusieurs disciplines différentes comme le rap, la danse ou le graffiti. C'est Joyestarr (le vrai) qui s'exprime le plus, louant la liberté de son art. "On a la possibilité de parler et que l'on capte notre truc ! Donc, on en balance, on est des agitateurs", dit-il.

Les deux rappeurs ont approuvé la réalisation du film Surpêmes, qui a été tourné en 2019. Ils ont même participé à son écriture. 

Pour aller plus loin : 

Un reportage complet mêlant graffiti et rap.

Rédaction Ina le 10/06/2021 à 14:57.
Cannes