Jean-Paul II

Redaction Ina le 26/03/2009 à 16:46. Dernière mise à jour le 24/03/2016 à 16:30.
Religion
Jean-Paul II

Jean Paul II nous quittait le 1er mai 2011, il était béatifié à la basilique Saint-Pierre de Rome. Retour en vidéos sur le pontificat de Karol Wojtyla.

Jean Paul II béatifié

6 ans après son décès en avril 2005 à l’âge de 84 ans, le pape Jean Paul II est béatifié le 1er mai 2011 à la basilique Saint-Pierre de Rome. Retour en vidéos sur le pontificat de Karol Wojtyla.

Etudiant clandestin

Karol Wojtyla est né le 18 mai 1920 à Wadowice, dans le sud de la Pologne, d'un père militaire et d'une mère institutrice. Etudiant en Lettres durant la Seconde Guerre mondiale, son université est brusquement fermée par les Allemands. Il poursuit clandestinement ses études et choisit de se spécialiser dans la philosophie polonaise et la théologie.

Premier Pape non-italien

Nourrissant depuis toujours une véritable vocation au sacerdoce, il est ordonné prêtre en 1946. Dès lors, il gravit peu à peu les échelons de la hiérarchie ecclésiastique : évêque, archevêque puis cardinal. Le 16 octobre 1978, il devient le 264ème Pape de l'Eglise catholique romaine. Premier souverain pontife non-italien depuis 455 ans, il prend alors le nom de Jean-Paul II, en hommage à son prédécesseur Jean-Paul 1er . Lors de son discours d'intronisation, il exprime son intention de diffuser au monde entier la parole de Dieu et de combattre pour la paix.

104 voyages à l'étranger

Avec à son actif plus de 104 voyages à l'étranger, il n'hésite pas à prendre position sur les grands conflits internationaux, dénonçant aussi bien l'oppression totalitaire que le capitalisme et l'embargo américain sur Cuba. L'un de ses derniers engagements aura été son opposition au déclenchement de la guerre en Irak en 2003. Très ouvert au dialogue entre les trois grandes religions monothéistes, Jean-Paul II a largement œuvré pour la réconciliation entre l'Eglise et les Juifs. En 2000, il effectue un pèlerinage au Proche-Orient, et notamment en Israël où il se rend devant le Mur des Lamentations.

Un Pape charismatique

Attirant des foules considérables à chacun de ses déplacements, Jean-Paul II va très souvent à la rencontre des fidèles, ignorant les possibles dangers. A la suite d'une tentative d'assassinat le 13 mai 1981, il décide de circuler dans une voiture blindée, surnommée « papamobile ». Les jeunes sont aussi séduits par ce Saint-Père charismatique, comme en témoigne l'affluence aux Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ), créées en 1985. Plus d'un million de pèlerins ont fait le déplacement en 1997 jusqu'à Paris pour le voir. Cependant, Jean-Paul II n'échappe pas aux critiques. Ses prises de position contre les moyens de contraception, l'avortement ou l'homosexualité rencontrent de vives hostilités.

26 ans de pontificat

Atteint de la maladie de Parkinson, son état de santé se dégrade considérablement à la fin de sa vie. Après plus de vingt-six ans de règne, Jean-Paul II décède le 2 avril 2005, à l'âge de 84 ans. A l'annonce de sa mort, trois millions de fidèles sont venus à Rome saluer sa dépouille, attendant parfois jusqu'à vingt-quatre heures avant de parvenir à la basilique Saint-Pierre.