Le metteur en scène Jean-Laurent Cochet est mort à 85 ans des suites du Covid-19. Il a voué toute sa vie au théâtre en étant notamment le professeur de Fabrice Luchini et Gérard Depardieu. En 1984, interviewé par Jean-Claude Brialy, il revenait sur le début de sa carrière.

C'est un monument du théâtre qui vient de s'éteindre. Jean-Laurent Cochet est mort ce mardi des suites du Covid-19 d'après l'entourage du metteur en scène. Il avait 85 ans et laisse derrière lui près 50 pièces de théâtre en tant que comédien et 80 comme metteur en scène. L'un de ses élèves Fabrice Luchini lui a rendu hommage en qualifiant son enseignement de "prodigieux". Jean-Laurent Cochet a aussi formé d'autres grands noms du cinéma français tels que Gérard Depardieu, Isabelle Huppert, Daniel Auteuil ou encore Emmanuelle Béart. C'est en 1986 que cet ancien de la Comédie Française avait créé un court d'art dramatique.

La musique avant la comédie

Avant de former des acteurs et des actrices, Jean-Laurent Cochet a d'abord été comédien. Jeune, très jeune. Dès l'âge de 5 ans, il demande à faire du théâtre. C'est une vocation chez lui. Mais Jean-Laurent Cochet, ce n'est pas que de la comédie, c'est aussi de la musique. "J'ai fait de grandes études de musique. J'ai joué du piano pendant 17 ans. J'ai préféré être comédien car j'ai commencé à prendre des cours à 11 ans. J'ai beaucoup approfondi la musique puis après le chant. Je me rends compte que c'est essentiel pour un comédien et un metteur en scène surtout. C'est d'ailleurs au conservatoire que j'ai eu mes deux premiers prix à l'unanimité en classique moderne." disait-il au micro de Jean-Claude Brialy dans l'émission "La vie de château" diffusée en 1984.

Mais très vite, l'amour de la comédie prend le dessus. "Jouer la comédie est un jaillissement extraordinaire" s'amusait-il à dire lors de l'interview. Rien qu'en 1984, l'homme de théâtre préparait 22 pièces au total. 

Jean-Laurent Cochet, jeune assistant de Jacques Charon

Si Jean-Laurent Cochet a formé des noms prestigieux du cinéma français, lui-même a aussi appris des plus grands. Dans cette même interview, il ne tarissait pas d'éloges à propos de l'acteur et metteur en scène Jacques Charon qui lui a appris les rudiments du métier : "J’ai souvent assisté Jacques Charon,  même avant le conservatoire. C’est un des premiers à m’avoir fait confiance parmi tous les maîtres fantastiques et prestigieux que j’ai eus. J’ai eu la chance ayant commencé très jeune d’avoir fait plusieurs cours donc de connaître aussi bien Georges Le Roy que Béatrix Dussane. […] C’est là que j’ai commencé à connaître Charon. J’étais son assistant aussi bien à l’opéra comique que pour les pièces de boulevard. C’est un petit peu ce qui m’a donné le goût de diriger les comédiens."

Au début des années 60, il devient pensionnaire de la Comédie-Française. Il en partira après huit ans et 80 rôles. C'est aussi à cette période qu'il crée le célèbre "Cours Cochet" qui deviendra une référence dans l'enseignement de l'art dramatique.

                                                                                                                                                                               Jérémie Gapin

Rédaction Ina le 07/04/2020 à 17:55. Dernière mise à jour le 07/04/2020 à 18:09.
Art et Culture