Le 20 septembre 1979, l'empereur Bokassa 1er est renversé au cours de l'opération « Barracuda » menée par des parachutistes français. C'était la fin d'un règne de treize ans.

Ancien capitaine de l'armée coloniale française, Jean-Bedel Bokassa devient Président le 1er janvier 1966 par un coup d'état, et instaure un régime dictatorial et violent. Il renforce son pouvoir en se proclamant Président à vie le 2 mars 1972.

Enfin, le 4 décembre 1977, Jean-Bedel Bokassa s’autoproclame « Empereur de Centrafrique » à Bangui, dans une parodie du sacre de Napoléon qui est ressenti comme une humiliation par les autres dirigeants africains.

Un mois après sa chute, le Canard enchaîné révélera "l'affaire des diamants" impliquant le président Valéry Giscard d’Estaing.
Pour aller plus loin : Notre ami l'empereur Bokassa Ier, un documentaire de Cédric Condom
A voir également : un documentaire en 2 parties sur la Françafrique, réalisé par Patrick Benquet

Rédaction Ina le 02/12/2011 à 14:28. Dernière mise à jour le 23/09/2019 à 11:40.
Politique internationale Grandes dates