Chef d'orchestre charismatique, Herbert von Karajan disparaissait le 16 juillet 1989. Parfois contesté mais respecté par le monde de la musique, le maître autrichien a traversé tout le XXème siècle avec une seule obsession : l'harmonie.

Dans cette interview de 1966, pour l'émission Panorama, le maître explique comment il est devenu chef d'orchestre, sur les conseils de son professeur de piano à Vienne. Le reportage nous dévoile les répétitions de Boris Godounov dont il est à la fois le metteur en scène, le décorateur et le chef d'orchestre. Nous le découvrons également dans sa vie privée en famille.

Profession chef d’orchestre

Né en 1908, Herbert von Karajan débute le piano à l'âge de 4 ans. Grand mélomane, il s'oriente rapidement vers la direction d'orchestre. Jeune musicien talentueux, il entre en communion avec la partition et dégage des instruments l'harmonie la plus parfaite. C'est donc tout naturellement que le chef s'impose sur la scène internationale. Il dirige d'abord le Festival de Salzbourg, sa ville natale, puis l’Orchestre philharmonique de Berlin, le Philharmonia orchestra de Londres et enfin l’Orchestre philharmonique de Vienne. Petite compilation des interprétations des orchestres de Karajan.

"Au bout d'un an un professeur à Vienne m'a dit "Ecoutez, vous n'allez jamais avoir la satisfaction de votre profession parce que pour traduire tout ce que vous pensez, il faut dix mains et vous en avez seulement deux. Je vous conseille de devenir chef d'orchestre si vous le pouvez..."

Karajan, amoureux de la musique

Éternel admirateur de son premier maître de piano, Karajan reconnait d'autres influences comme Bruno Walter, Franz Schall et surtout Wilhelm Furtwängler, qui considérait l'orchestre comme un être vivant. Karajan s'illustre particulièrement dans la direction d'œuvres de Brahms, Beethoven, Tchaïkovski et Wagner. Grâce aux nouvelles technologies, Karajan utilise sa notoriété pour populariser la musique symphonique. Le maitre de musique décède en 1989 en laissant derrière lui une production colossale.

A son décès, les disquaires sont dévalisés comme le montre ce reportage de Michel Vial...

Pour aller plus loin

karajan512

Karajan en 1988 dans l'émission Musicales

Musicales : entretien avec Herbert von Karajan. À l'occasion des 80 ans d'Herbert von Karajan, Alain Duault a rencontré le maître à Salzbourg pour l'interroger sur sa carrière et ses multiples activités. (8 avril 1988, Premium)

Karajan, sa profession de chef d'orchestre (Playlist de six audios)

Karajan amoureux de la musique (Playlist de huit vidéos)

Les 7 vérités de Herbert von Karajan : Karajan à propos de ses origines grecques. Au micro de Philippe Caloni, il évoque ses origines grecques, sa famille, son enfance à Salzbourg, son père chirurgien et sa fascination pour la technique (la vitesse, les avions). (27 avril 1985, audio)

Rédaction Ina le 01/07/2014 à 14:24. Dernière mise à jour le 16/09/2019 à 15:09.
Musique