Don du sang : les députés suppriment la période d’abstinence pour les personnes homosexuelles. Saviez-vous que de 1983 à 2016, ils avaient interdiction de donner leur sang, en raison du risque de transmission du virus du sida ? Une pratique jugée discriminatoire par la communauté gay.

 “Moi je n’ai aucune maladie, pas d’hépatite, pas de Sida, rien du tout. Je vois pas pourquoi je peux pas donner de sang. Chacun fait ce qu’il veut de sa sexualité. Ça ne doit pas avoir recours à une interdiction de sauver des vies.” (Laurent Drelon, 2007)

Depuis Avril 2020, la période d’abstinence pour les hommes homosexuels et bisexuels avait déjà été réduite. Passant de 1 ans à 4 mois. Une première étape vers un alignement des conditions de don pour les homosexuels sur celles des hétérosexuels. Ce 2 juin, ce délai vient d'être supprimé par les députés qui travaillent actuellement sur le projet de loi bioéthique.

Rédaction Ina le 02/07/2020 à 12:28. Dernière mise à jour le 02/07/2020 à 12:29.
Economie et société Médecine, Santé