Devenir saint : du miracle à la canonisation...

Redaction Ina le 24/04/2014 à 11:14. Dernière mise à jour le 27/10/2017 à 15:27.
Religion
Devenir saint : la canonisation

A l'occasion d la Toussaint, la fête de tous les saints, ina.fr revient sur la canonisation qui permet d'accéder à la sainteté. En quoi consiste ce rituel de l'église catholique? Qui a déjà été honoré de ce privilège? Réponse en images...

vdjpape620

Définition de la sainteté

La canonisation est un rite ancien de l'Église catholique romaine et des Églises orthodoxes. Elle permet d'élever une personne au statut de saint. Les premières nominations officielles datent du Xe siècle et se développent au cours du XIIe siècle.Au cours de sa vie terrestre, le postulant à la sainteté doit avoir fait preuve de piété, multiplié les bonnes œuvres et pratiqué au moins deux miracles (avant ou après sa mort). Plusieurs enquêtes dits "procès" sont nécessaires pour valider la canonisation. Des dizaines d'années sont parfois nécessaires aux enquêteurs pontificaux pour passer au crible la vie, les vertus et la réputation du candidat. En 1967, à l'occasion de la canonisation de Saint Bénilde, un ecclésiastique explique les différentes étapes de ce long processus canonique.

Procès en canonisation de St Benilde, 1967

La béatification

La première étape vers la sainteté est la béatification qui propulse une personne défunte au rang de "Bienheureux". C'est un préliminaire indissociable de la canonisation. En 2003, près de 200 000 pèlerins assistent à la messe de béatification de Mère Térésa prononcée par Jean-Paul II.

Béatification de Mère Térésa, 19 octobre 2003

En 1983, Jean-Paul II simplifie la longue procédure : diminution de l’importance des miracles au profit de la qualité de la vie menée. Au final, bien que la "Sacrée Congrégation pour les causes des saints" soit toujours responsable de l'ensemble de l'enquête, c'est toujours l'avis du pape qui compte dans la décision définitive. 

Dès son installation sur le trône pontifical, Benoît XVI accélère la procédure de béatification de son prédécesseur - 42 jours après sa mort au lieu des cinq ans généralement respectés - c'est inédit.

Cet acte fort répond à la volonté de la vox populi qui clame "Santo Subito" (Saint maintenant) place Saint Pierre.

Début de la béatification de JP II, 2005

Malgré la réforme de 1983, les miracles continuent de  tenir une place prépondérante vers le chemin de la canonisation. Jean-Paul II est lui-même crédité de deux miracles avérés : la guérison de la maladie de Parkinson de la sœur française Marie Simon Pierre.

Procès en béatification de Jean-Paul II, 2007

Et la guérison post-mortem d'une colombienne.

Les miracles de JP II, 2007

Les cérémonies de béatification se déroulent finalement en avril 2011 en présence de l'une des miraculées avérées, sœur française Marie Simon Pierre et de plus d'un million de fidèles venus du monde entier.

Béatification de JP II, 30 avril 2011

Quelques canonisés français

La France peut s'enorgueillir de posséder plusieurs saints reconnus au XXe siècle.

En 1969, Julie Billiard qui fonda la congrégation des sœurs de Notre-Dame de Namur au XVIIIe devient sainte, portrait.

Canonisation de Julie Billiard, 1969

Six ans plus tard, en 1975, c'est au tour de Jean Eudes, fondateur de l'ordre de Notre-Dame de la Charité puis de l'ordre des Eudistes d'être canonisé à Caen où il exerça son ministère au XVIIe siècle.

Canonisation de Jean Eudes, 1975

La dernière sainte française à avoir été honorée est la soeur Marie Eugénie de Jésus, fondatrice des religieuses de l'Assomption (1817-1898). Benoît XVI la canonise en 2007.

Canonisation de Marie Eugénie de Jésus, 2007

16 octobre 2016. Sept "bienheureux" sont canonisés par le pape François. Parmi eux, deux Français : Salomon Leclercq , frère des écoles chrétiennes (1745-1792) et martyr de la Révolution française et la sœur Élisabeth de la Trinité, morte à 26 ans au Carmel de Dijon.

Crois toujours à l'amour : Elisabeth de la Trinité, 2006

Saints superstars?

Les canonisations attirent toujours une foule considérable. En 1950, 300 000 personnes assistent à la cérémonie de canonisation par Pie XII de Maria Goretti, assassinée à l'âge de 12 ans pour avoir voulu rester pure. Un catafalque contenant le corps de la petite martyre est exposé à la foule.

Canonisation de Maria Goretti, 1950

Le saint italien le plus vénéré est certainement Padre Pio, un moine capucin italien. Jean-Paul II le canonise en 2002, 34 ans après sa mort. Celui qui déclenchait déjà une immense dévotion de son vivant devient le 759ème saint de la chrétienté. Portrait de cet homme de foi stigmatisé aux dons extraordinaires.

Portrait de Padre Pio le faiseur de miracles, 2002

L'événement est national. Portrait.

Préparatifs de la canonisation de Padre Pio, 2002

Papes en odeur de sainteté

Quid des papes? Les Saints Pères n'échappent pas à la canonisation. Pie X, mort en 1914, est béatifié en 1951, avant d'être canonisé par Pie XII en 1954. Quarante ans après son décès.

Canonisation de Pie X, 1954

Le 27 avril 2014, deux nouveaux papes entrent dans le sérail des Saints de l'église.

Jean XXIII, pape de 1958 à 1963, reste dans les annales comme l'un des esprits les plus hardis à avoir jamais dirigé l'Église, un pontife réformiste.

Mort de Jean XXIII, 1963

Il est à l'origine du concile Vatican II (1962-1965) qui a profondément réformé l'église.

Jean XXIII pape progressiste, 1963

Béatifié par Jean-Paul II à l’occasion du Jubilé de l’an 2000, il est désormais le "Bienheureux pape Jean XXIII" pour l’Église catholique romaine.

Portrait de Jean XXIII, 1963

Jean-Paul II, à la tête du Vatican entre 1978 et 2005, est le chef de l'Eglise à avoir canonisé le plus de saints au cours de son pontificat. Aucun continent n'a été oublié. En visite au Mexique en 2002, il canonise un paysan indien du XVIe siècle prénommé Juan Rodrigo

Canonisation d'un amérindien, 2002

En juillet 2013, le Pape François annonce officiellement sa volonté de canoniser rapidement Jean-Paul II.

Annonce de la canonisation de JP II, 2013

Béatifié dans un délai record, Jean-Paul II deviendra également ce 27 avril 2014, le pape qui aura été sanctifié le plus rapidement dans l'histoire de la chrétienté.

Canonisation de Jean XXIII et Jean-Paul II, 25 avril 2014

Pour aller plus loin

Sainte Thérèse de Lisieux : le culte (playlist)

Sainte Thérèse de Lisieux (article)

L'apparition de la Vierge à Fatima (article)

Vatican II (article)

Lourdes Pèlerinage de l'Assomption (playlist)