Détecteur de mensonges

Détecteur de mensonges

Détecteur de mensonges

Les fonctionnaires russes ayant accès à des informations classées "secret d’Etat" devront à l'avenir se soumettre au détecteur de mensonges. En 1985, Reagan souhaitait également faire de même suite à la multiplication des affaires d'espionnage mettant en cause des agents américains. Utilisé depuis 75 ans, le polygraphe étudie et transcrit les réactions physiologiques et les " troubles émotionnels" de la personne interrogée à l'aide de branchements disposés sur certaines parties du corps.
Retour en vidéos sur l'utilisation du détecteur de mensonges à la fiabilité variable.

Rédaction Ina le 08/02/2010 à 16:16. Dernière mise à jour le 10/04/2015 à 18:12.
Justice et faits divers