Il y a un an, les premières hospitalisations sur le territoire de malades du Coronavirus suscitaient une vague d'inquiétude qui se traduisait par de nombreux appels au Samu et par une explosion de demandes de masques en pharmacie.

C'est le 24 janvier que les premières hospitalisations de deux personnes malades du Covid-19 sont enregistrées en France. Il s'agit d'un Français d'origine chinoise et d'un touriste chinois ayant séjourné à Wuhan.

Le 25 janvier au soir, le journal de France 2 enquête dans un centre d'appels du Samu. L'irruption du Covid dans les motifs d'appels au standard traduisent alors depuis le début de la semaine l'inquiétude croissante de la population. 

Le docteur Aurélie Brana, médecin régulatrice au Samu de Pontoise, évoque les principales questions de ses patients au téléphone : « La plupart du temps, les gens appellent pour être rassurés, c'est-à-dire effectivement quand on revient de Chine et qu'on a pas de fièvre, pour le moment il n'y a pas lieu de s'inquiéter. »

Autre symptôme de l'angoisse des Français, la rupture de stock en masques de beaucoup de pharmacies du pays, comme cette officine parisienne qui a vendu ses derniers exemplaires dans la matinée : « Suite aux trois cas qui ont été découverts en France, il y a en effet une inquiétude qui monte en France. En tout cas au niveau de ma clientèle de quartier, on est en préréservation à 405 masques, des masques qu'on ne vendait jamais habituellement. »

Enfin, le 25 janvier au soir, les autorités françaises annoncent le lancement d'un site d'information sur le Coronavirus. 

Rédaction Ina le 26/01/2021 à 15:44.
Economie et société