A l'occasion de la Journée mondiale du chocolat penchons-nous sur les "chocolatomanes", atteints de chocolatomanie. Qui sont ces accrocs au chocolat, qui ne peuvent se passer de leur doux plaisir du cacao au quotidien?

Conscients de leur pêché mignon, des chocolatomanes se réunissent entre eux … A Paris, un club est fondé… celui des gros consommateurs, des passionnés, qui mangent pour certains jusqu’à 1 kilo par jour !
Selon les différentes études, on ne peut pas être dépendant au chocolat. Mais il y a tout de même des comportements singuliers. Exemple : Henri Lequoeuvre, archiviste à la retraite 1 mètres 53, 55 kilos, qui ne se nourrit presque exclusivement de chocolat…

Même s’il provoque une prise de poids lorsqu’il est trop gras ou sucré, ou des maux de ventre : Le chocolat a bien des vertus. Au-delà des clichés sur le remède contre les chagrins d’amour, des chercheurs prêtent au chocolat d’exacerber les sensations, développer l’euphorie et le bien-être : et même d’agir comme une drogue douce, sans les effets secondaires..

Pour résumer, un chocolatomane n’est pas accro à ses tablettes ou ses carrés : c’est un amoureux, un passionné. Qui ne recherche qu’une chose : du plaisir.

chocolatomanie620
Rédaction Ina le 30/10/2019 à 10:06. Dernière mise à jour le 29/09/2020 à 14:13.
Economie et société