Le 15 septembre 1974, un attentat a eu lieu au sein du drugstore Publicis à Paris faisant deux morts et plusieurs blessés. Le terroriste Carlos fut reconnu coupable et a été condamné à la perpétuité.

L'enfant de bonne famille devenu terroriste

carlos312

1949 : naissance dans une famille bourgeoise vénézuelienne (son père est un riche avocat communiste). Adolescent, il part vivre à Cuba en toute clandestinité.

Portrait de Carlos, 1997

1968. Carlos part poursuivre des études à l'université Patrice-Lumumba de Moscou, elles sont financées par le KGB. Considéré comme débauché, il la quitte rapidement.

Années 1970. Il entre au Front Populaire de Libération de la Palestine.

Un terroriste "professionnel"

Le mythe Carlos, 1984

1973, à Londres. Carlos débute sa "carrière" de terroriste : il tire sur le frère, juif, du président de la chaîne de grands magasins Marks and Spencer. Il fait ensuite exploser une bombe dans une banque londonienne.

1974. Le terroriste arrive à Paris où il commet plusieurs attentats devant plusieurs journaux français mais surtout au drugstore Publicis Saint-Germain.

Bilan deux morts et trente-quatre blessés.

Janvier 1975. Récit des deux attentats, à la Roquette et à l'aéroport d'Orly, les dimanches 12 et 19 janvier 1975, contre des avions de la compagnie israélienne El Al. Actes attribués à Carlos.

Le meurtre de deux policiers de la DST par Carlos, le 27 juin 1975, rue Toullier.

29 mars 1982. Le train Capitole subit une terrible déflagration... Un nouvel attentat.

Témoignage du conducteur du train, 2015

L'errance de Carlos

Juin 1975. La DST le repère mais l'arrestation échoue et "le Chacal" s'enfuie. Plusieurs policiers sont tués pendant l'intervention.

Décembre 1975. Carlos séquestre pendant 24 heures onze ministres de l'OPEP à Vienne. La même année, il se convertit à l'islam et part vivre à Beyrouth jusqu'en 1982. Les polices du monde entier sont à ses trousses, l'homme est introuvable. Certains le pensent mort.

Début 80. Il réapparaît en envoyant une lettre à l'ambassade de France de La Haye dans laquelle il réclame la libération de complices, dont sa compagne, Magdalena Kopp détenus pour possession de 9 kilos d'explosifs. L'origine de la lettre remet les enquêteurs sur ses traces.

Entre 1982 et 1983, Carlos est accusé d'être l'instigateur de plusieurs attentats responsables de morts (le train Le Capitole, la gare Saint-Charles de Marseille…)

1985.  Carlos est en Syrie.

1991. Carlos est jugé indésirable en Syrie et se rend au Soudan.

1992. La France le condamne par contumace à la prison à vie pour la mort des policiers de la DST.

Arrestation au Soudan, prison en France et procès

Août 1994. Il est capturé à Khartoum et extradé vers la France où il purge sa peine à perpétuité prononcée en 1992.

Rétrospective, 1984

14 août 1994. Ilich Ramírez Sánchez, alias Carlos est arrêté au Soudan par la DST. 

Carlos : traque et arrestation, 1994

Non-lieu pour Carlos, 1999

2004. Il publie son autobiographie mais reste toujours aussi énigmatique à l'image de son autre surnom "l'insaisissable"

Novembre 2011. Ouverture à Paris d'un nouveau procès, Carlos comparait pour complicité dans quatre attentats qui ont fait onze morts et des centaines de blessés en 1982 et 1983.

Retour sur les faits et témoignage de son ex avocate, devenue sa compagne, 2011

Un blessé de l'attentat de la rue Marbeurf témoigne, 2011

Condamnation de Carlos, 2011

A partir du 13 mai 2013, nouveau jugement en appel par la cour d’assises de Paris pour son implication présumée dans 4 attentats commis en France en 1982 et 1983.

2014. Le terroriste vénézuélien devra répondre le l'attentat meurtrier du drugstore Publicis, attentat qu'il a revendiqué, qui avait fait deux morts et 34 blessés.

Un nouveau procès pour le drugstore Publicis, 2014

Pour aller plus loin :

Téléchargez, gravez cette sélection.

Caïds Story (Pack): Braquage, règlement de comptes, trafic de drogue... la criminalité organisée "s'invite" tous les jours dans les médias et occupe toujours une place prépondérante dans le débat public. On évoque un nouveau banditisme sorti des banlieues, plus violent, plus rapide, plus déterminé. (4 vidéos, 3h31'22)

Criminels: le mythe du gangster (article)

Criminels: les tueurs en série français (article)

Criminels: les assassins de personnalités (article)

Criminels: bandits ! (article)

Jacques Mesrine: ennemi public numéro 1 (article)

Les évasions les plus spectaculaires (article)

Rédaction Ina le 17/05/2010 à 17:03. Dernière mise à jour le 09/09/2019 à 14:06.
Justice et faits divers