Le sol de la vallée de l'Orbiel est victime d'un siècle d'extractions minières. Le sol est pollué par de l'arsenic, du soufre ou encore du plomb... Déjà en 1991, les habitants de Conques-Sur-Orbiel dans l’Aude tiraient la sonnette d'alarme...

Excès de dioxyde de soufre dans l'air, présence de cyanure dans l'Orbiel, la situation était déjà critique en 1991 à Conques-sur-Orbiel. 28 ans plus tard, de fortes précipitations survenues dans le département de l'Aude ont remué un passé vieux de 100 ans et des terres bourrées d'arsenic. Selon des experts de la santé, les habitants de la vallée d’Orbiel exposés à l’arsenic sont en danger. Les autorités sanitaires recommandent à la population de ne pas consommer l’eau des puits, certaines plantes, légumes, voire fruits de la vallée.

Cette pollution n'est pas nouvelle. Elle est le fruit de 100 ans d'extractions aurifères. La mine d'or de Salsigne à proximité n'y est pas pour rien. Le site a été fermé en 2004 et a été pendant longtemps le plus pollué de France. Dans cette archive de France Régions 3 Montpellier, Lucien Corales, un habitant de Conques-sur-Orbiel déplorait la pollution dans la rivière de l'Orbiel en 1991 : "Ça a été pollué au mois de juin et depuis les poissons ne sont pas revenus. On a retrouvé du cyanure et de l'arsenic dans les analyses. Le cyanure nous fait peur." De son côté, François Derclayre, président SMPC de Salsigne tentait de rassurer : "Les pluies font que la quantité d'eau en circulation augmente. Cela nous amène à installer une usine de traitement des eaux usées à partir de laquelle nous aurons une eau rendue propre que nous pourrons rejeter dans l'environnement."

Dans la vallée de l'Orbiel, la masse totale de résidus pollués est officiellement estimée à 11,6 millions de tonnes.

Rédaction Ina le 04/03/2019 à 18:00. Dernière mise à jour le 04/03/2019 à 18:03.
Economie et société