Playlist de vidéos sur l'histoire d'Air France

De la nationalisation à la privatisation

La compagnie née le 7 octobre 1933 de la fusion des quatre compagnies principales du transport aérien français : Air Orient, Air Union, la C.I.D.N.A. et la S.G.T.A. Farman, Air France est nationalisée et devient propriété de l'Etat au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

Une mise sous tutelle qui ne sera que partiellement levée le 10 février 1999. Il faut attendre 2004 et la création de la holding Air France-KLM pour que la société soit privatisée. Toutefois, l'Etat français détient encore des parts importantes au sein du capital (15,8%).

Tout en mettant en oeuvre Transform 2015, un plan de transformation à trois ans (2012-14), le groupe poursuit sa stratégie d'investissement dans ses produits et services au client, de renforcement de sa présence sur les marchés en croissance, et de développement de ses atouts fondamentaux. Cette stratégie s'associe à une politique de développement durable.

Air France en chiffres

Dès lors, le groupe met en marche une politique agressive de conquête du ciel certes, mais aussi de rationalisation et de modernisation de sa flotte. L'objectif est clair : réduction de la consommation, des coûts et des nuisances. L'idée étant aussi de limiter le nombre de modèles d'avions utilisés. C'est que la flotte impressionne : 573 avions en exploitation desservent 183 destinations dans le monde. 

Avec son partenaire Alitalia, Air France-KLM développe le 1erréseau coordonné du nord au sud de l'Europe. Air France-KLM est l'un des membres fondateurs de l'alliance aérienne internationale SkyTeam qui lui permet d'étendre et de consolider sa présence à travers 187 pays.

Air France possède 104 appareils long-courriers dont l'âge moyen est de 8 ans et 153 court-courriers. Air France exploite l'Airbus A380 depuis le 30 octobre 2009.

Air France-KLM, c'est 77,4 millions de passagers transportés et plus de 100 000 salariés dans le monde. L'entité Air France à elle seule propose 1800 vols quotidiens, dont 800 depuis l'aéroport Roissy-CDG. Pour assurer ce train, quelque 4 500 pilotes et près de 15 000 personnels navigants sont nécessaires. Le groupe développe également des activités complémentaires comme le commissariat aérien (catering) et des filiales dédiées au transport de loisir, transavia.com et transavia.fr.

Après le ciel, en 2010, Air France part à la conquête du rail. La compagnie aérienne aspire ainsi à concurrencer la SNCF sur ses lignes rentables d'où Air France a été chassée par le TGV. Le voyage Paris-Marseille en est l'exemple criant. Le 2 avril 2013, la compagnie abandonne sa desserte par les airs de Paris Charles de Gaulle-Strasbourg (la plus déficitaire), la remplaçant par une desserte ferroviaire, en collaboration avec la SNCF.

Jusqu'en 2014, le transporteur aérien a réservé 95 000 sièges (40 places par train, en moyenne). Ce service est baptisé Air Rail.

Des comptes difficiles

Une perte nette de 809 millions d'euros en 2011, et l'annonce d'une aggravation de sa perte d'exploitation au premier semestre 2012. 

Paradoxalement, les compagnies Air France et KLM n'ont jamais transporté autant de passagers qu'en 2011, avec un trafic en hausse de 6,6 %, qui a continué de croître au même rythme en 2012. Mais les recettes n'ont pas suivi l'envolée de la facture de carburant, en augmentation de 900 millions d'euros (+ 16 %) sur un an.

C'est le réseau moyen-courrier qui souffre le plus. Rien d'étonnant dans ces conditions que l'un des principaux objectifs du plan de restructuration, lancé en début d'année, vise à ramener ce réseau moyen-courrier à l'équilibre en 2013 et aux bénéfices en 2014. 

En juin 2013, le groupe annonce une embellie avec une progression de 1,3 % du chiffre d'affaires au 1er semestre et une baisse de la dette nette de plus de 600 millions d'euros. Aux mesures d'économies annoncées en janvier, s'est ajoutée une seconde phase de mesures de restructuration, visant à améliorer la productivité à travers une révision des conditions de travail de toutes les catégories de personnels. 

Dans un environnement incertain et difficile, le groupe « poursuit la mise en œuvre du plan Transform 2015 "selon le calendrier prévu". 

airfrance312
Rédaction Ina le 25/09/2008 à 00:00. Dernière mise à jour le 05/10/2015 à 10:46.
Vie économique Automobile & transport