Des manifestants ont fait tomber ce vendredi en Martinique deux statues de Victor Schœlcher, l’homme qui a décrété l’abolition de l’esclavage le 27 avril 1848. 

Relayée sur les réseaux sociaux, la vidéo de la chute de ces statues a provoqué une vague d’indignation. Les activistes à l'origine des dégradations se présentent comme anti-béké et anti-héritage colonial. Ils contestent le rôle central attribué à Victor Schoelcher dans l'abolition de l'esclavage. 

En 1982, l'écrivain et homme politique martiniquais Aimé Césaire expliquait à l'historien et journaliste Pascal Ory pour l'émission "Mémoires de France" la contribution essentielle de Victor Schoelcher dans cette lutte, tout en insistant en préambule sur le combat qu'ont mené eux-mêmes les esclaves contre leur servitude, puis en rappelant le contexte général de l'évolution des mentalités en Europe à partir du 19e siècle qui a amené à l'abolition de l'esclavage.

Rédaction Ina le 25/05/2020 à 16:07. Dernière mise à jour le 25/05/2020 à 16:14.
Histoire et conflits