Agences matrimoniales : A la recherche de l'âme sœur

Auparavant appelées les "agences d'affaires", les agences matrimoniales ont gagné leurs lettres de noblesse dans les années 1960. Les petites annonces puis le minitel ont également connu leur heure de gloire.

Mais pour la fête des amoureux, mieux vaut sortir le grand jeu à sa moitié. Si vous n'êtes pas maître en la matière, pas de panique ! Cette experte en séduction saura vous conseiller...

Mais par quel moyen savoir qu'un homme et une femme étaient faits l'un pour l'autre dans une agence matrimoniale en 1965 ? Grâce aux cartes perforées bien sûr !

Rien de plus rapide que d'exposer ses critères de sélection. Cette dame sait d'ailleurs ce qu'elle veut !

En 1970, c'est au tour d'un jeune homme de rentrer dans une agence matrimoniale. Et celui-ci ne cache pas ses exigences !

Mais s'inscrire dans une agence n'était pas donné. C'est d'ailleurs pour cette raison que cette vieille dame s'emporte quelque peu en 1979 : "3000 francs pour se marier, c'est un peu cher".

Et si la personne rencontrée ne correspondait pas à vos attentes ? Début de réponse avec ce sketch de Jean-Hugues Lime et Mimie Mathy lors de l'émission "Le théâtre de Bouvard".

Au début des années 2000, il existait près de 700 agences matrimoniales en France. Gilbert Andrianne, directeur d'agence, se considère comme un "chasseur de cœur".

Rédaction Ina le 09/02/2018 à 11:11. Dernière mise à jour le 12/02/2018 à 11:59.
Economie et société