Abraham Lincoln naissait le 12 février 1809. Président des Etats-Unis de 1861 à 1865, assassiné au cours de son deuxième mandat, il fut le sauveur de l'Union pendant la guerre de Sécession, et restera à jamais dans l'histoire comme celui qui permit l'abolition de l'esclavage.  

Abraham Lincoln est né dans l'Etat du Kentucky, dans une famille modeste. 

En 1836, il réussit l'examen d'entrée au barreau et exerce la profession d'avocat. Installé à Springfield, capitale de l'Illinois, son intérêt précoce pour la politique l'amène à devenir député au sein de la Chambre de l'Illinois. 

Puis, à partir de 1846, il est élu à la Chambre des représentants de Washington comme représentant de l'Illinois. Durant ces années, il met notamment en avant la question de l'esclavage et celle du danger d'éclatement qui menace l'Union. 

Il est élu Président en 1860, et entre en fonctions en mars 1861. Un mois plus tard éclate la guerre de Sécession. Réélu en 1864, sa Présidence sera marquée par le plus lourd conflit de l'histoire américaine, qui prend fin par la victoire de l'Union, le 9 avril 1865. Lincoln meurt assassiné quelques jours plus tard, le 15 avril. Sa politique abolitionniste débouche le 6 décembre 1865 par la promulgation du XIIIe amendement qui met fin à l'esclavage dans l'Union.

Figure incontournable de l'histoire américaine, Père de la Nation au même titre que George Washington, son mémorial à Washington est un monument que visitent les Américains lorsqu'ils se rendent dans la capitale. Un monument imposant, à la mesure du personnage, qui impressionna le jeune Spielberg lorsqu'il le découvrit à l'âge de 7 ans. 

Rédaction Ina le 08/02/2019 à 12:56. Dernière mise à jour le 11/02/2019 à 16:37.
Histoire et conflits