Le 7 octobre 1978 est une date importante pour l’histoire de la presse en France. Ce jour-là, Le Figaro sort le premier numéro de son magazine du weekend, Le Figaro Magazine. Le Figaro introduit ainsi en France la mode des suppléments vendus inséparablement de l’édition du weekend, comme c’est d’usage depuis le début du XXe siècle pour de nombreux journaux anglo-saxons...

Dirigé par l’écrivain Louis Pauwels, il ambitionne d’apporter une nouvelle voix, de droite, dans le paysage culturel français. Sur la couverture de son premier numéro, le portrait dessiné du Président Giscard d’Estaing. A l’intérieur, l’interview exclusive de l’ancien Président Richard Nixon. Le champ couvert par Le Figaro Magazine se veut assez large, à travers trois parties traitant de l’actualité politique et sociale, de la culture et de l’art de vivre.

Pawels620

Louis Pauwels, fondateur et directeur du Figaro Magazine, en octobre 1978

Interviewé lors du lancement de son magazine, Louis Pauwels expose ses objectifs : «  Le Figaro est le rassemblement des grandes signatures, et je crois qu’on en trouvera de nouvelles, y compris dans la jeunesse intellectuelle de ce pays, ainsi que des signatures internationales. Je pense que notre démarche répond à une philosophie, celle de respecter les talents ».

Question talents, le premier numéro apporte de belles plumes, « d’Anthony Burgess à Geneviève Dormann, d’Eugène Ionesco à Peter Ustinov, de Marcel Julian à Jean Edern-Hallier ».

Le lancement du Figaro magazine représente donc une nouvelle expérience éditoriale, qui, malgré de nombreuses polémiques et un positionnement souvent jugé très conservateur par la presse libérale et de gauche, aura été un succès, puisque le titre fête aujourd’hui ses 40 ans d’existence, après avoir inspiré les autres grands hebdomadaires dans l'adoption de la formule du supplément magazine du weekend.

Rédaction Ina le 04/10/2018 à 17:40. Dernière mise à jour le 04/10/2018 à 17:50.
Economie et société Politique Art et Culture