Le 7 décembre 1988 à 11 h 41 (heure locale), un tremblement de terre de magnitude 6,9 sur l'échelle de Richter dévaste la région de Spitak, en Arménie. Très vite la solidarité s'organise…

En moins de huit secondes, une faille s'ouvre sur une longueur de 20 kilomètres sur 1,6 mètre.

seismearmenie312

Selon les estimations, entre 25 000 et 30 000 personnes décèdent, pour la plupart, écrasées par les bâtiments non conçus pour résister à un tel séisme.

Sous l'impulsion de la diaspora arménienne dans le monde, les organisations humanitaires de tous pays portent assistance aux sinistrés.

Les sauveteurs ne parviendront à sauver que 80 personnes prisonnières des décombres. A leur retour en France, ils sont bouleversés.

Le bilan officiel est de 15 524 blessés et 530 000 sans-abris.

En France, Charles Aznavour qui se rend rapidement sur place organise une collecte de dons.

Il enregistre avec de nombreux artistes la chanson Pour toi Arménie dont l'intégralité des droits est reversée aux victimes de la catastrophe.

        

Rédaction Ina le 04/12/2018 à 11:30. Dernière mise à jour le 04/12/2018 à 17:33.
Economie et société