Le numéro 3919, dédié aux violences conjugales, va être bientôt accessible 24h/24 et 7j/7. Un service créé en 2007 pour aider les femmes victimes de violence.

Lors du premier confinement les violences conjugales on subit une forte hausse (+ 36%). Pour y faire face les bénévoles du 3919, le numéro national d’urgence, étaient à pied d’oeuvre pour aider les femmes victimes de violence. Un dispositif créé en 2007. Au lendemain de sa mise en place, les lignes du 3919 étaient déjà saturées comme le montrait ce sujet de F3. "Lancé il y a 24 heures le numéro dédié aux violences conjugales a reçu 900 appels dans la journée. 8 fois plus que d’ordinaire, il faut donc s’adapter", précisait le commentaire du journaliste. Marie Bellanger, la responsable du plateau téléphonique 3919 déclarait alors : “Nous limitons nos entretiens à ¼ heure pour répondre au maximum de femmes qui appellent alors qu'avant on était sur des entretiens qui pouvaient durer jusqu’à ¾ d’heure." Avant le 3919, d’autres dispositifs similaires existaient pour écouter et aider les femmes battues. Principalement à l’échelle locale. Les premières permanences téléphoniques d’urgence voient le jour dans les années 70. Des associations féministes en sont à l'initiative. Des bénévoles apportaient leur aide morale, médicale et juridique.  

Au début des années 70, il n’existait aucun centre d’hébergement pour les femmes battues en France. Ces permanences d’urgence étaient donc précieuses pour les victimes. Région par région, les plateformes d’écoute continuent de se développer. Du côté du gouvernement, il faudra attendre le début des années 90 pour voir apparaître les premières campagnes nationales contre les violences conjugales. En 1992, le premier numéro dédié aux victimes est lancé dans toute la France. En 1992, Véronique Neiertz,la secrétaire d’État chargée des droits des femmes déclarait : "Nous dénonçons la violence conjugale comme inacceptable. C’est pour cela que si votre mari vous bat nous disons refusez la violence et pour savoir à qui s’adresser nous avons créé cette permanence téléphonique nationale." Un numéro à 10 chiffres remplacé 15 ans plus tard, en 2007, par le 3919. Plus facile à composer et à mémoriser dans les situations d’urgence.

Dès la fin du mois d'août 2021, le 3919, numéro d'appel pour les victimes de violences conjugales, sera accessible toute la journée pendant toute la semaine, c'est ce qu'a officiellement annoncé mardi 26 mai 2021, le ministère chargé de l'égalité entre les femmes et les hommes et la Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF) qui gère la plateforme téléphonique. Une décision prise dans le cadre du Grenelle contre les violences conjugales. Cette extension des horaires d'ouverture de la ligne d'écoute permettra "à toutes les femmes de notre pays, où qu'elles se trouvent", notamment en outre-mer où le décalage horaire limitait l'accessibilité à la ligne d'écoute, a précisé la ministre chargée de l'égalité femmes-hommes Elisabeth Moreno.

Ludivine Lopez, Florence Dartois

Rédaction Ina le 28/05/2021 à 11:18. Dernière mise à jour le 28/05/2021 à 17:48.
Economie et société