Germaine Tillion, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Pierre Brossolette et Jean Zay, il y a cinq ans, ces résistants et résistantes recevaient l'hommage de la Nation et reposaient désormais sous les voûtes du Panthéon. Retour sur les temps forts de la cérémonie. 

Ce 27 mai 2015, le Soir 3 diffuse les grandes étapes de cette journée d'hommage et de recueillement.

"Deux femmes, deux hommes... quatre parcours, quatre vies différentes... Mais tous ont défendu les mêmes valeurs, celles de la République... Germaine Tillion, Geneviève De Gaulle Anthonioz, Jean Zay et Pierre Brossolette ont fait leur entrée tout à l'heure au Panthéon... François Hollande s'est appuyé sur l'image de ces quatre résistants pour appeler au devoir de vigilance face au racisme et au fanatisme..."   Dans son allocution, il en appelle au "devoir de vigilance" face à "l'indifférence, l'ennemi contemporain".

 

Vidéo AFP, 27 mai 2015

"L'indifférence, voilà l'ennemi contemporain, l'indifférence face au fanatisme, au racisme, à l'antisémitisme, l'indifférence face aux injustices, aux inégalités, aux indécences. Indifférence face aux catastrophes, aux désordres climatiques, à l'épuisement de notre planète. Face à l'indifférence, chaque génération a un devoir de vigilance, de résistance, et chaque individu a le choix d'agir."               

Évoquant Jean Zay, François Hollande poursuit : "Il voulait une république moderne, ouverte, généreuse, exigeante. La tâche n'est toujours pas finie. Nous devons la mener jusqu'au bout, pour un Etat plus simple, pour des territoires équilibrés, pour des procédures modernisées. Réformer pour ne rien refermer, réformer pour progresser, réformer pour avancer, réformer pour transforme".

Le Président fait ensuite le lien entre la jeunesse de ces résistants et la jeunesse française, puis sur l'importance de l'intégration au sein de la République : "La jeunesse est la première qualité que doit savoir garder un vieux pays comme le nôtre, à nous de lui faire la place, la place qu'elle mérite, de lui donner ses chances, de lui offrir l'espoir de la conquête, de la regarder avec bienveillance, et de ne jamais distinguer entre nos enfants. Et quand certains rencontrent des difficultés, de ne jamais leur fermer la porte. Et si l'intégration connaît des ratés, et il y en a, ce n'est pas la faute de la République, c'est faute de République."

Et de conclure : "Ne pas plier, ne pas se replier, espérer et lutter, tel est l'esprit inextinguible, inépuisable, de la résistance."

pantheon620

Pour aller plus loin

12-13 Edition Auvergne : Grand Format, Germaine Tillon, résistante. Native de la Haute Loire, Germaine Tillion entre au Panthéon aux côtés de trois autres résistants : Jean Zay, Pierre Brossolette et Geneviève Anthonioz-de Gaulle. Même si la famille de Germaine Tillion n'a pas souhaité le transfert de ses cendres, la République française honorera aujourd'hui l'intellectuelle et la résistante, déportée à Ravensbrück. Portrait. (27 mai 2015)

12-13 Edition Auvergne : Grand Format, portrait de Jean Zay. Jean Zay a fait son entrée au Panthéon en compagnie de trois autres grandes figures de la Résistance : Pierre Brossolette, Germaine Tillion et Geneviève Anthonioz de Gaulle. Cet ancien ministre de l'Education sous la IIIème République fut une victime du régime pétainiste et la cible du SS Joseph Darnand. Condamné à la déportation à vie pour désertion par le tribunal de Clermont le 4 octobre 1940, Jean Zay fut emprisonné à Riom. Le 20 juin 1940, il est assassiné par la Milice à Molles dans l'Allier. On lui doit l'Ena, le CNRS, le bibliobus et même le festival de Cannes ! Portrait. (28 mai 2015)

20 heures de France 2 : Panthéon, temple de la République. Reportage sur le Panthéon, monument parisien, qui accueille 71 personnalités, auxquelles la Patrie est reconnaissante, comme Voltaire, Rousseau, Zola, Hugo, ou d'autres personnes moins connues, voire oubliées. (23 mai 2015) 

L'ethnologue Germaine Tillion et Geneviève de Gaulle-Anthonioz, toutes deux résistantes, "panthéonisées". Leurs comparses de lutte Pierre Brossolette et l'ancien ministre de l'Education nationale sous la IIIe République Jean Zay feront également leur entrée. Découvrez ces figures françaises de la Seconde Guerre mondiale à travers des discours audio et des vidéos. (Playlist)

"Aux grands hommes de la patrie reconnaissante". Construit en 1764 par l'architecte Jacques-Germain Soufflot, le Panthéon demeure l'un des monuments historiques les plus célèbres de France. Savant mélange des styles antique et gothique, le bâtiment impressionne. D'abord érigé comme une basilique, l'édifice devient un temple laïc sous la Convention, le 4 avril 1991. C'est Voltaire qui fut la première personnalité à y entrer. Colonnes, voûtes, coupoles, entrez dans le Panthéon. (Playlist)

Florence Dartois

Rédaction Ina le 26/05/2020 à 17:05.
Histoire et conflits